NOUVELLES

Italie: Allegri lance un appel à l'unité contre le racisme

14/08/2014 04:48 EDT | Actualisé 14/10/2014 05:12 EDT

L'entraîneur de la Juventus Massimiliano Allegri a appelé jeudi le football italien à s'unir contre le racisme après l'élection lundi du candidat controversé Carlo Tavecchio à la tête de la Fédération.

"En ce que concerne l'élection du président de la Fédération, c'est important que, dans un moment difficile comme celui-ci, tout le monde travaille ensemble pour éliminer ça (le racisme) du foot italien", a déclaré le nouvel homme fort du banc turinois, lors d'une conférence de presse à Singapour.

Carlo Tavecchio est devenu lundi dernier le patron de la Fédération italienne, obtenant 63,63% des suffrages et ce malgré le scandale qu'avait suscité sa sortie raciste au cours d'un discours de campagne.

Il avait déclaré, le 25 juillet dernier, alors qu'il était vice-président de la FIGC, lors d'une réunion publique pour sa candidature: "Opti Poba est arrivé ici et avant il mangeait des bananes, aujourd'hui, il joue titulaire à la Lazio de Rome".

Ces propos, qui viseraient le milieu de terrain français de la Juventus Paul Pogba, ont créé une vive polémique en Italie. M. Tavecchio, 71 ans, avait alors présenté ses excuses, assurant qu'il ne ciblait personne, et maintenu sa candidature en dépit des appels à renoncer.

Selon des médias italiens, le nouveau président s'apprêterait à nommer au poste de conseillère pour l'intégration l'ancienne athlète italienne d'origine jamaïcaine Fiona May.

La double médaillée d'argent olympique à la longueur à Atlanta puis Sydney devrait, selon toutes vraisemblances, s'occuper pour la FIGC de la lutte contre les discriminations raciales.

th/jta/alh/sk

PLUS:hp