NOUVELLES

Euro-2014 - Bondarenko, Ukhov et Protsenko, trois hommes pour un sommet

14/08/2014 08:13 EDT | Actualisé 14/10/2014 05:12 EDT

Le Russe Ukhov et le duo ukrainien Bondarenko/Protsenko peuvent faire du concours de la hauteur des championnats d'Europe un saut dans l'histoire, vendredi à Zurich, à la conquête d'un record du monde vieux de 21 ans.

Ils étaient quatre Européens à avoir franchi au moins 2,40 m cette saison. Mais les qualifications de Zurich ont déjà renvoyé à la maison le Russe Dmitrik, incapable de franchir 2,15 m sous la pluie.

Alors Ivan Ukhov, Bohdan Bondarenko et Alekseiy Protsenko seront les trois mousquetaires qui partiront à la bataille à partir de 19h46 (17H46 GMT).

Le rôle du sparring-partner, a priori, sera dévolu à Protsenko, le moins habitué du trio aux extrêmes altitudes.

Mais l'Ukrainien de l'ombre peut permettre à son compatriote Bondarenko d'aller puiser dans ses retranchements. Car c'est Bohdan qui sera dans la peau du favori et qui semble le plus à même d'aller dépoussiérer le vieux record du monde du Cubain Javier Sotomayor (2,45 m en 1993).

Depuis un an demi et son éclosion au plus haut niveau (champion du monde 2013), Bondarenko a tenté à plusieurs reprises de le battre.

- Ukhov, le fantasque saoul -

C'est en Suisse, à Lausanne, à l'été 2013, qu'il s'était fait connaître du grand public, en tentant sa chance pour la première fois. Il a -entre autres- retenté sa chance cette année encore lors du meeting helvétique, mais toujours sans succès.

Poussé par Protsenko et Ukhov, pourra-t-il enfin s'envoler ? Le pêcheur de carpe, à ses heures perdues, est suffisamment perché pour le faire. Le 14 juin, à New York, il a égalé le record d'Europe à 2,42 m, dans une lutte formidable avec le Qatari Barshim, le prodige de la discipline.

Sans Barshim à Zurich, Bondarenko devra lutter face à Ukhov. Et le Russe a lui aussi de bonnes raisons d'y croire. Le fou fantasque de la discipline, champion olympique 2012 devenu célèbre en 2008 en concourant totalement saoûl à Lausanne, a montré son appétance pour les titres.

A 28 ans, Ukhov a porté en début de saison estivale le record de Russie à 2,41 m, à Doha. Il a ensuite affiché une belle régularité en Ligue de diamant, le circuit majeur de l'athlétisme mondial.

Pour le record du monde, il faudrait toutefois que toutes les conditions soient réunies, à commencer par la météo. Or, depuis le début de la semaine, entre pluie et vents tournants, les perspectives ne s'annoncent pas flamboyantes.

fbr/ol/dhe

PLUS:hp