NOUVELLES

Espagne: feu vert des autorités espagnoles à Repsol pour chercher du pétrole près des Canaries

14/08/2014 03:04 EDT | Actualisé 13/10/2014 05:12 EDT

Le ministre de l'Industrie espagnol a donné son feu vert au géant pétrolier Repsol pour procéder à des prospections pétrolières au large des Canaries, selon une résolution publiée au Bulletin officiel.

Cette autorisation, valable trois ans, permettra au groupe espagnol de chercher du pétrole à une cinquantaine de kilomètres au large des côtes, à l'aide de trois sondes. Une des conditions posées est que Repsol constitue une garantie de 20 millions d'euros pour "couvrir ses responsabilités environnementales".

Repsol a fait savoir fin juillet qu'il espère commencer la prospection sous-marine au dernier trimestre de cette année.

Le ministre de l'Environnement espagnol avait déjà donné fin mai son blanc-seing à Repsol et le gouvernement conservateur met en avant les avantages économiques que pourraient procurer au pays l'exploitation de pétrole.

Cet avis n'est pas partagé par les autorités locales et les écologistes, qui craignent les conséquences des vibrations causées par les forages, ainsi que celles d'une éventuelle fuite pour la faune et la flore de cet archipel de l'Atlantique, paradis du tourisme et d'une nature encore sauvage.

Plusieurs associations ont fait savoir dans la foulée qu'elles vont dénoncer cette décision devant la justice. Pour Greenpeace, WWF, Amigos de la Tierra, Ecologistas en Accion, SEO/Birdlife et WWF, le processus qui a conduit le gouvernement à donner son accord "a été entaché d'irrégularités". Par conséquent, elles entendent "faire appel de la décision administrative devant les tribunaux espagnols et européens".

laf/ros

PLUS:hp