NOUVELLES

Ebola: les familles du personnel diplomatique américain évacuées de Sierra Leone

14/08/2014 01:30 EDT | Actualisé 14/10/2014 05:12 EDT

Les familles du personnel diplomatique américain vont être évacuées de Freetown, la capitale de la Sierra Leone, l'un des pays les plus touchés par l'épidémie d'Ebola, a indiqué jeudi le département d'Etat dans un communiqué.

Cette décision a été prise par "abondance de précaution", a expliqué la porte-parole de la diplomatie américaine, Marie Harf, ajoutant qu'il y avait aussi "moins de possibilités d'accéder aux services de santé habituels en raison de l'épidémie".

Le département d'Etat est aussi en train de "reconfigurer" l'organisation de son personnel à l'ambassade de Freetown pour être "davantage réactif" face à cette crise sanitaire.

"Nous restons profondément engagés auprès de la Sierra Leone et aux niveaux régional et international, afin de renforcer la capacité des infrastructures de santé du pays à notamment contenir et contrôler la transmission du virus Ebola et à soigner" les malades, a précisé Mme Harf.

Le 7 août, les Etats-Unis avaient aussi ordonné aux familles du personnel diplomatique au Liberia de quitter le pays, également touché par Ebola.

L'épidémie d'Ebola, la plus grave depuis l'apparition de cette fièvre hémorragique en 1976, a fait 1.069 morts en Afrique de l'Ouest, dont 377 en Guinée, 355 au Liberia, 334 en Sierra Leone et 3 au Nigeria, selon le dernier bilan de l'OMS daté du 11 août.

vog-are/bdx

PLUS:hp