NOUVELLES

Deux individus de Vancouver sont arrêtés à Montréal pour importation de GHB

14/08/2014 03:20 EDT | Actualisé 14/10/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Deux individus originaires de Vancouver comparaîtront vendredi au palais de justice de Montréal en lien avec une saisie de drogues de synthèse ayant transité par Mirabel.

Leur arrestation a été rendue possible par la vigilance de douaniers de l’Agence des services frontaliers qui se sont interrogés sur le fait que cinq colis contenant supposément du nettoyant liquide en provenance de Shangai, en Chine, devaient transiter par Mirabel pour être expédiés ensuite sur la Côte Ouest.

Les douaniers ont plutôt découvert dans ces colis 131 litres de GBL et 20 litres de GHB. La drogue a été saisie dans le véhicule des deux suspects lors de leur arrestation par les enquêteurs de la Gendarmerie royale du Canada.

Le GHB est une drogue synthétique fabriquée de manière artisanale dans des laboratoires clandestins. Le GBL, lui, est utilisé dans la synthèse du GHB. Avec 100 litres de GBL, il est possible de produire approximativement 110 000 doses de GHB, qui se vendent de 3 $ à 10 $ chacune sur le marché noir.

Joel Michael Toevs, 33 ans et Michael Marshall Delves, 35 ans, devront répondre notamment à des accusations d’importation, de possession et de production d’une substance inscrite à la Loi réglementant certaines drogues et autres substances.

Associé aux soirées festives, le GHB est surtout populaire chez les jeunes. On l'appelle aussi «la drogue du viol» parce que des personnes mal intentionnées la refilent parfois dans la consommation d'une autre personne à son insu.

PLUS:pc