NOUVELLES

Avion malaisien en Ukraine: 127 victimes identifiées sur 298

14/08/2014 01:33 EDT | Actualisé 14/10/2014 05:12 EDT
BULENT KILIC via Getty Images
A picture shows debris at the crash site of the Malaysia Airlines Flight MH17 near the village of Hrabove (Grabovo), some 80km east of Donetsk, on July 25, 2014. Ukraine sought on July 25 to avoid a political crisis after the shock resignation of its prime minister, as fighting between the army and rebels close to the Malaysian airliner crash site claimed over a dozen more lives. The Netherlands and Australia, the two countries that lost the most citizens when the Malaysia Airlines Boeing 777 was shot down, are seeking a mandate to deploy troops on the ground, possibly through a United Nations Security Council resolution. AFP PHOTO/ BULENT KILIC (Photo credit should read BULENT KILIC/AFP/Getty Images)

Les experts néerlandais en médecine légale ont identifié un total de 127 victimes du crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines, et communiqué 20 nouveaux noms aux familles, a annoncé jeudi la chaîne de télévision néerlandaise NOS.

Parmi les vingt nouvelles victimes identifiées, figurent 15 Néerlandais. Les nationalités des autres victimes n'ont pas été communiquées, a indiqué la chaîne nationale néerlandaise sur son site internet.

Les recherches des dépouilles des victimes sur le site de la catastrophe, dans l'est de l'Ukraine, menées par des équipes d'enquêteurs néerlandais, australiens et malaisiens, avaient été suspendues il y a une semaine en raison des combats entre les forces ukrainiennes et les séparatistes prorusses.

Le gouvernement néerlandais espère toutefois que les équipes d'enquêteurs pourront retourner sur les lieux à la faveur d'une amélioration de la situation.

Le Boeing de Malaysia Airlines assurant la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur avait été désintégré en vol le 17 juillet, vraisemblablement abattu par un missile pendant qu'il survolait l'Est de l'Ukraine. Il transportait 298 personnes dont 193 Néerlandais.

Lundi, le Premier ministre australien Tony Abbott, en visite aux Pays-Bas, et son homologue néerlandais Mark Rutte se sont engagés à rendre justice aux familles des victimes.

Les Occidentaux accusent des séparatistes prorusses d'avoir lancé le missile ayant abattu l'avion, alors que Moscou et les séparatistes en rejettent la responsabilité sur Kiev.

Les experts néerlandais enquêtant sur les causes de la catastrophe ont indiqué lundi qu'ils espéraient produire un rapport préliminaire dans "quelques semaines".

Des responsables de la justice ont indiqué que des dizaines d'experts et quelque 200 enquêteurs travaillaient sur l'enquête criminelle sur le crash.

"A notre connaissance, il s'agit de la plus vaste enquête criminelle de l'histoire des Pays-Bas", a déclaré le bureau du procureur dans un communiqué.

INOLTRE SU HUFFPOST

Écrasement du vol MH17 de Malaysia Airlines en Ukraine