NOUVELLES

ATP/WTA - Cincinnati: Djokovic n'est pas à la noce, Federer sérieux

14/08/2014 10:17 EDT | Actualisé 14/10/2014 05:12 EDT

Pour la deuxième semaine consécutive, Novak Djokovic a été éliminé en 8e de finale d'un Masters 1000 jeudi à Cincinnati alors que Roger Federer a évité de tomber dans le piège tendu par Gaël Monfils.

Après Jo-Wilfried Tsonga la semaine dernière à Toronto, c'est au tour de Tommy Robredo de s'offrir un succès de prestige face au N.1 mondial.

L'Espagnol a fait chuter le vainqueur de Wimbledon 2014 en deux sets 7-6 (8/6), 7-5, mais plus que la performance de la tête de série N.16, les observateurs ont souligné l'inexplicable manque de confiance dont fait preuve "Djoko".

Le Serbe, vainqueur de quatre titres cette année (Wimbledon, Rome, Miami, Indian Wells), s'était incliné au même stade de la compétition la semaine dernière.

Depuis le début la tournée nord-américaine et le retour sur surface dure, Djokovic est loin du joueur qui a atteint la finale à Roland Garros, perdue contre Rafael Nadal, et remporté Wimbledon face à Roger Federer.

"C'était mauvais, beaucoup, beaucoup de choses ne fonctionnent pas depuis qu'on joue à nouveau sur dur", a regretté celui qui a épousé en juillet sa fiancée, enceinte de leur premier enfant.

Il n'a pas pu s'appuyer sur sa première balle de service (67%) et a commis 30 fautes directes, une statistique habituelle pour lui.

- Murray-Federer en quart -

"Je ne joue pas à un niveau proche de celui auquel je suis supposé joué, c'est une évidence", a-t-il poursuivi.

"Il faut que je continue de travailler et d'améliorer en vue de l'US Open, je ne me sens pas bien sur le court, c'est tout", a conclu le Serbe qui ne s'est jamais imposé à Cincinnati, le seul Masters 1000 qui ne figure pas à son palmarès.

Djokovic a dix jours pour retrouver son tennis avant l'US Open.

Federer n'a pas non plus montré son meilleur visage contre Monfils, mais il a fini par avoir raison du Français, toujours aussi imprévisible et spectaculaire.

L'ancien N.1 mondial, battu en finale à Toronto dimanche par un autre Français Jo-Wilfried Tsonga, s'est imposé après 1 h 48 minutes de jeu 6-4, 4-6, 6-3.

Plus agressif en fin de rencontre avec des montées au filet qui ont fait la différence, le Suisse a gagné son 301e match en Masters 1000, un record, sur sa première balle de match.

"Je suis satisfait de mon niveau de jeu, c'est mieux que lors de mes derniers matches", a-t-il insisté.

"Je frappais bien en coup droit, je n'ai pas fait beaucoup d'erreurs, il y a beaucoup de positif à tirer de ce match (...) je suis très content de cette victoire", a conclu Federer

Au prochain tour, il sera opposé au Britannique Andy Murray, vainqueur difficile de l'Américain John Isner 6-7 (3/7), 6-4, 7-6 (7/2).

Dans le tableau féminin, la logique a été respectée avec les qualifications pour les quarts notamment de Serena Williams, Maria Sharapova et Simona Halep.

str/jr/glr

PLUS:hp