NOUVELLES

La Russie décrète un embargo sur plusieurs boissons alcoolisées ukrainiennes

13/08/2014 11:53 EDT | Actualisé 13/10/2014 05:12 EDT
Amos Chapple via Getty Images

L'agence russe de protection des consommateurs, Rospotrebnadzor, a annoncé mercredi l'interdiction de plusieurs boissons alcoolisées produites en Ukraine, alors que les tensions grandissent entre Moscou et Kiev, déjà sous le coup d'un embargo russe sur plusieurs de ses aliments.

Un "contrôle officiel portant sur la vodka et la bière ukrainiennes" aurait révélé "de nombreuses infractions à la législation russe dans le domaine de la protection des consommateurs", a déclaré l'agence dans un communiqué.

Ce contrôle aurait ainsi révélé un nombre irrégulier de calories dans la bière Obolon, tandis que les alcools forts, comme la vodka, vendus par la Compagnie de distribution ukrainienne ne contiendraient pas le taux d'alcool indiqué sur leur emballage.

En conséquence, les alcools ukrainiens seront interdits à partir de vendredi en Russie, qui, selon le service fédéral des douanes, a importé pour 67,50 millions d'euros d'alcool ukrainien en 2013.

Cette décision intervient moins d'une semaine après l'interdiction massive des importations de produits alimentaires provenant de pays ayant mis en oeuvre des sanction envers la Russie, accusée de soutenir les insurgés dans l'est de l'Ukraine.

La Russie a d'ores et déjà interdit l'import de tous les produits laitiers ainsi que des oignons et du chocolat provenant d'Ukraine, avançant comme motif la protection des consommateurs russes.

Ce n'est pas la première fois que les organes de régulations russes découvrent soudainement des défauts chez les produits provenant de pays avec lesquels ses relations diplomatiques sont crispées.

Déjà en 2008 la Russie avait fait interdire les importations de vin géorgien lors de la courte guerre qui opposa les deux pays.

INOLTRE SU HUFFPOST

Recettes de cocktails à la vodka Bare Naked