NOUVELLES

L'Égypte annonce une prolongation du cessez-le-feu entre Israël et le Hamas

13/08/2014 08:22 EDT | Actualisé 13/10/2014 05:12 EDT

LE CAIRE, Égypte - Israël et le Hamas ont convenu d'une prolongation du cessez-le-feu temporaire pour cinq jours afin de continuer à négocier une solution plus durable, ont affirmé mercredi des responsables égyptiens et palestiniens.

Le ministère égyptien des Affaires étrangères et le responsable de l'équipe de négociation palestinienne ont annoncé la prolongation de la trêve.

Un porte-parole du premier ministre israélien n'a toutefois pas voulu commenter dans l'immédiat. Israël a plutôt soutenu que cinq roquettes avaient été tirées depuis la bande de Gaza dans les heures avant l'échéance prévue de la trêve temporaire, mercredi à minuit.

L'armée israélienne a aussi dit tôt jeudi avoir frappé des «sites terroristes» dans la bande de Gaza à la suite des tirs de roquettes. On ignorait si ces frappes allaient compromettre la nouvelle trêve, qui n'avait toujours pas fait l'objet de mention officielle d'Israël.

Les médiateurs égyptiens avaient accéléré les efforts de dernière minute, mercredi, pour en venir à un cessez-le-feu durable entre Israël et le Hamas avant la fin de la trêve temporaire.

Les deux parties se penchaient sur une proposition égyptienne adressant partiellement leurs demandes, mais d'autres divergences profondes laissaient planer le doute sur une entente.

Le Hamas avait un peu plus tôt signalé être ouvert à prolonger la trêve temporaire pour permettre de plus amples négociations. La proposition égyptienne vise à mettre fin aux affrontements du dernier mois entre le Hamas et Israël.

Depuis le début du cessez-le-feu, dimanche, Israël a suspendu les opérations militaires dans la bande de Gaza et le Hamas avait cessé de tirer des roquettes en direction du territoire israélien.

La trêve, qui prenait fin à minuit mercredi, devait donner aux deux camps l'occasion de négocier une paix plus durable.

Un membre de la délégation palestinienne, au Caire, a révélé mercredi que son équipe étudiait une proposition égyptienne présentée mardi. Les médiateurs égyptiens ont fait la navette entre les deux parties pour tenter d'en arriver à une entente.

La proposition égyptienne comprend un allègement partiel du blocus israélien de Gaza, mais reporte à plus tard deux questions épineuses: la levée complète du blocus réclamée par le Hamas et le désarmement du groupe militant qu'exige Israël.

Le négociateur palestinien a exprimé certaines réserves face à cette proposition et a dit vouloir l'améliorer, tandis qu'un porte-parole israélien a refusé de commenter.

Par ailleurs, un vidéaste de l'Associated Press a été tué mercredi par une explosion dans la bande de Gaza, tout comme un interprète palestinien et trois policiers gazaouis.

Le journaliste Simone Camilli et l'interprète Ali Shedha Abou Asaf accompagnaient des policiers qui tentaient de désamorcer un obus non explosé quand l'accident s'est produit près de la ville de Beit Lahiya, dans le nord de Gaza.

Quatre autre personnes, dont un photographe de l'AP, Hatem Moussa, ont aussi été blessés.

PLUS:pc