NOUVELLES

Le défi du seau de glace pour sensibiliser les gens à la SLA balaie la LNH

13/08/2014 04:45 EDT | Actualisé 13/10/2014 05:12 EDT

Le défi du seau de glace a balayé la LNH après que des joueurs, des entraîneurs, des directeurs généraux, des présidents et même les propriétaires de certaines équipes aient contribué à la campagne de sensibilisation à la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Sidney Crosby, Steven Stamkos, Patrick Kane et Tyler Seguin font partie des dizaines de joueurs étoiles qui ont diffusé leur vidéo sur Internet les montrant en train de se verser un seau d'eau glacée sur la tête afin d'attirer l'attention de la population sur ce trouble neuromusculaire, mieux connu sous le nom de maladie de Lou-Gehrig.

«C'est fantastique pour sensibiliser les gens à une maladie qui était jusqu'ici inconnue d'une bonne partie de la population, et dont je faisais partie, a commenté l'attaquant des Bruins de Boston Gregory Campbell. C'est fantastique que l'ensemble des membres de la LNH aient décidé d'endosser la cause.»

En moins de deux semaines, le défi du seau de glace a transcendé l'univers du sport et s'est répandu aux politiciens et même à la culture pop, amassant en cours de route des millions de dollars pour différents oganismes.

Ce phénomène viral a germé dans la tête de l'entraîneuse de l'équipe de basketball féminin de l'Université de l'Arizona, Niya Butts, qui a popularisé le défi de l'eau glacée plus tôt cet été dans l'espoir de sensibiliser la population et d'amasser des fonds pour la recherche sur le cancer du sein. Puis, l'ex-joueur de baseball de Boston College Pete Frates a entendu parler de l'idée via un ami qui est lui aussi atteint de la SLA et a décidé d'y participer en compagnie de ses amis et des membres de sa famille.

Frates, qui est âgé de 29 ans, souffre de la maladie et est aujourd'hui incapable de se servir de ses membres.

Puis, ce fut au tour des joueurs des Bruins, de l'entraîneur-chef Claude Julien et du président Cam Neeley de se verser un seau d'eau glacée sur la tête.

Le défi du seau de glace a pris de l'ampleur notamment à cause d'une des clauses auxquelles doivent se soumettre les participants: une personne qui accepte le défi dispose de 24 heures pour le relever et relancer quelqu'un de son entourage. Campbell a mis au défi Brad Marchand, qui a relancé Chris Kelly, qui a à son tour mis au défi l'attaquant des Stars de Dallas Rich Peverley, qui a ensuite relancé Seguin. Et ainsi de suite.

PLUS:pc