NOUVELLES

Des archéologues découvrent une tombe mystérieuse en Grèce

12/08/2014 01:40 EDT | Actualisé 13/10/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
A general view of a site where archaeologists are excavating an ancient mound in Amphipolis, northern Greece, on Tuesday, Aug. 12, 2014. Greece's prime minister Antonis Samaras who visited the site Tuesday said that archaeologists excavating an ancient mound in northern Greece have uncovered what appears to be the entrance to an important tomb from about the end of the reign of ancient warrior-king Alexander the Great. (AP Photo/Alexandros Michailidis)

AMPHIPOLIS, Grèce - Des archéologues qui effectuaient des fouilles dans le nord de la Grèce ont découvert ce qui pourrait être la tombe d'un commandant militaire du légendaire général Alexandre le Grand.

Le tombe daterait d'entre 325 et 300 avant Jésus-Christ.

Le premier ministre grec Antonis Samaras a visité le site mardi. Il a affirmé qu'il s'agit «clairement (d'une découverte) extrêmement importante».

L'archéologue Katerina Peristeri croit que cette tombe est reliée à un gigantesque lion de pierre retrouvé à 5 kilomètres de là il y a 100 ans. Le lion est le symbole traditionnel de Laomédon de Mytilène, un des commandants militaires d'Alexandre le Grand qui fut nommé gouverneur de la Syrie après la mort du roi.

L'excavation de la tombe se poursuivra pendant encore au moins deux semaines. Jusqu'à présent, les travailleurs ont découvert 13 marches qui mènent à un large sentier flanqué de murs de maçonnerie. Le sentier se termine devant une voûte qui abrite deux sphinx — une créature mythique qui mélange humain, lion et oiseau.

Une forte présence policière avait été déployée autour de la tombe.

Alexandre le Grand est décédé en 323 avant Jésus-Christ. Il a été enterré quelque part en Égypte, mais sa tombe n'a jamais été retrouvée.

INOLTRE SU HUFFPOST

Archéologie Biblique