NOUVELLES

Clubs de Crimée dans Championnat russe: l'Ukraine réclame des sanctions

13/08/2014 11:04 EDT | Actualisé 13/10/2014 05:12 EDT

Le président de la Fédération ukrainienne (FFU) a appelé mercredi les autorités internationales du football à prendre des sanctions contre la Fédération russe, qui a inclus des clubs de Crimée dans ses championnats.

"Le bureau exécutif de la Fédération russe de football a incorporé illégalement et arbitrairement les clubs ukrainiens de la péninsule de Crimée", écrit Anatoly Konkov sur le site de la FFU.

Trois clubs, le TSK Simferopol, le SKCF Sébastopol et le Zhemchuzhina Yalta, créés après l'annexion de la Crimée par la Russie en mars, ont rejoint le Championnat de Russie en troisième division, et ont commencé à disputer la Coupe de Russie, sans notification officielle de la Fédération russe (RFU) à l'UEFA ou à la Fifa, les instances dirigeantes du football respectivement à l'échelon européen et mondial, fait-il valoir.

Les deux équipes de Crimée, qui évoluaient en première division ukrainienne, le Tavria Simferopol et Sébastopol, avaient été dissoutes peu après l'annexion de la péninsule par la Russie.

La décision de la Fédération russe "est en conflit avec les règlements de la Fifa, de l'UEFA, de la FFU et de la RFU", souligne-t-il, quelques heures après l'entrée en lice des trois clubs de Crimée en Coupe de Russie.

"En tant que président de la Fédération nationale ukrainienne, je vous demande de prendre toutes les dispositions nécessaires face à cette situation, y compris des sanctions contre la partie qui a enfreint les règlements et ignore les principes de base des instances dirigeantes du football", lance-t-il.

"La Crimée fait partie du territoire ukrainien et tous les participants du football criméen sont toujours sous la juridiction de la FFU", conclut-il.

Interrogée par l'AFP, l'UEFA a indiqué qu'elle "suivait la situation et était en contact avec les deux fédérations pour discuter de cette affaire".

Un peu plus tôt, le président de la RFU, Nikolai Tolstykh, ne s'est pas montré surpris par la réaction ukrainienne: "Après que la Fédération ukrainienne a mis fin aux pourparlers quadripartites Fifa-UEFA-FFU-RFU, nous nous attendions à un appel aux instances internationales de leur part. La RFU n'a de cesse d'informer à la fois la Fifa et l'UEFA sur sa position et de tenir des réunions sur le sujet. Nous souhaitons aussi inviter nos collègues ukrainiens à un dialogue constructif sur ce problème".

PLUS:hp