NOUVELLES

Chine: production industrielle en hausse de 9% en juillet, en léger ralentissement

13/08/2014 03:27 EDT | Actualisé 12/10/2014 05:12 EDT

La production industrielle en Chine a gonflé en juillet de 9% sur un an, marquant un léger ralentissement par rapport à juin, selon des chiffres officiels publiés mercredi --un essoufflement après les accélérations des derniers mois.

La hausse de la production industrielle dévoilée par le Bureau national des statistiques (BNS) correspond exactement à la prévision des analystes interrogés par l'agence Dow Jones.

Mais elle s'établit en deçà de la progression de 9,2 enregistrée en juin.

De leur côté, les ventes au détail ont progressé le mois dernier de 12,2% sur un an, marquant là aussi un léger ralentissement de la consommation des ménages par rapport à la hausse de 12,4% sur un an en juin.

Quant aux investissements en capital fixe --qui reflètent les dépenses dans les infrastructures-, ils ont grossi de 17% sur un an sur les sept premiers mois de l'année (janvier-juillet), en deçà des attentes du marché.

C'est un ralentissement par rapport à la progression enregistrée sur l'ensemble du premier semestre (+17,3% sur un an), et c'est leur rythme de croissance le plus faible depuis 2001.

Les statistiques économiques avaient témoigné ces derniers mois d'un regain de vigueur de l'activité dans la deuxième économie mondiale, avec notamment de sensibles accélérations de la production industrielle.

A contrario, les indicateurs publiés mercredi par le BNS semblaient suggérer un essoufflement.

Alors que la croissance économique chinoise était descendue à 7,4% au premier trimestre, au plus bas depuis 18 mois, Pékin avait introduit à partir d'avril des mesures de relance ciblées pour stimuler l'activité.

Le gouvernement avait ainsi adopté des réductions fiscales, des facilités pour doper les investissements dans les infrastructures, et avait procédé à des assouplissements très ciblés de politique monétaire pour encourager les prêts aux petites entreprises et au secteur rural.

Une amélioration progressive des indicateurs macroéconomiques --notamment sur le front manufacturier-- s'était traduite par une légère remontée de la croissance économique du pays à 7,5% pour le deuxième trimestre.

La production manufacturière s'est encore nettement renforcée en juillet, progressant à son rythme le plus rapide depuis plus de deux ans, selon un indice gouvernemental publié début août.

Pékin a exclu tout plan massif de relance, mais de l'avis des experts, le niveau maîtrisé de l'inflation --stable en juillet (à +2,3%) et très inférieur au plafond de 3,5% fixé par les autorités-- offre au gouvernement des marges de manoeuvre pour des mesures accrues de soutien à l'économie.

jug/mcj

PLUS:hp