NOUVELLES

Brésil: un candidat à la présidence meurt dans un accident d'avion

13/08/2014 01:10 EDT | Actualisé 13/10/2014 05:12 EDT

SAO PAULO - Le candidat à la présidentielle brésilienne Eduardo Campos est mort mercredi dans l'écrasement du petit avion de l'équipe de campagne dans un quartier résidentiel de la ville portuaire de Santos.

Les sept personnes à bord, incluant un photographe de campagne, un conseiller en communications et les deux pilotes, ont perdu la vie, a affirmé à l'Associated Press la porte-parole à l'hôtel-de-ville Patricia Fagueiro.

Dans un discours, la présidente sortante Dilma Rousseff a déclaré trois jours de deuil à la mémoire de M. Campos, parlant de la perte d'un «jeune politicien prometteur», et a ajouté qu'elle suspendrait sa campagne durant cette période.

M. Campos, âgé de 49 ans, provenant d'une famille de politiciens dans l'État du nord-est de Pernambuco, était un allié de Mme Rousseff avant de se dissocier de la présidente sortante en vue de la campagne à l'élection du 4 octobre.

De récents sondages plaçaient M. Campos en troisième place, derrière Mme Rousseff et un autre candidat.

Mais le Parti socialiste brésilien de M. Campos était perçu largement comme le meilleur véhicule de contestation de Mme Roussef et de son Parti des travailleurs, notamment grâce à sa populaire «colistière», l'ancienne ministre de l'Environnement Marina Silva, qui s'était jointe à M. Campos à la suite de sa propre tentative d'accéder à la présidence.

On ignorait dans l'immédiat si Mme Silva prendrait le relais de M. Campos comme candidate pour la présidentielle d'octobre.

PLUS:pc