NOUVELLES

Brésil: le candidat socialiste à la présidentielle Eduardo Campos est mort dans le crash d'un jet privé

13/08/2014 12:36 EDT | Actualisé 13/10/2014 05:12 EDT

Eduardo Campos, le candidat socialiste à l'élection présidentielle d'octobre au Brésil, a trouvé la mort mercredi dans le crash d'un jet privé sur un gymnase d'une zone résidentielle de Santos, une ville du littoral de l'Etat de Sao Paulo (sud-est), a indiqué Globo.

Eduardo Campos, 49 ans, marié et père de cinq enfants, ex-gouverneur de l'Etat du Pernambouc (nord-est du Brésil), était à bord du jet Cessna 560XL dans lequel se trouvaient au total sept personnes - cinq passagers et deux pilotes -, qui sont toutes décédées, selon l'armée de l'Air citée par le groupe Globo.

Troisième dans les intentions de vote derrière la présidente de gauche Dilma Rousseff et le social-démocrate Aecio Neves, M. Campos, du Parti Socialiste Brésilien (PSB), était candidat à la présidentielle du 5 octobre avec l'écologiste Marina Silva comme vice-présidente. Cette dernière n'était pas à bord de l'avion.

Ce jet Cessna, un bi-moteur de 12 places, était l'avion de campagne de M. Campos. A son bord se trouvaient notamment un journaliste, le photographe officiel et le chauffeur du candidat.

"Alors qu'il se préparait à atterrir, l'avion a repris de l'altitude en raison du mauvais temps. Tout de suite après, le contrôle aérien a perdu le contact avec l'avion", a indiqué l'armée de l'Air dans un communiqué.

L'armée de l'Air a ouvert une enquête sur les causes de l'accident.

Selon des images montrées à la télévision Globo News, on voyait de nombreux débris de l'appareil et le toit d'un bâtiment partiellement détruit ainsi que de la fumée et des flammes sortant de divers endroits.

cdo/hdz/plh

PLUS:hp