BIEN-ÊTRE

Au Brésil, un test de virginité pour femmes crée le scandale

13/08/2014 12:09 EDT | Actualisé 13/08/2014 12:14 EDT
Angela Wyant via Getty Images

Le bureau du procureur de l'état brésilien de São Paulo cherche à savoir pourquoi des femmes se voient demander de se soumettre à des tests gynécologiques ou, dans certains cas, prouver leur virginité afin de postuler à des emplois gouvernementaux.

L'agence gouvernemental a ouvert une enquête après avoir appris la semaine dernière que des femmes se voient demander de se soumettre à ces tests avant de pouvoir postuler à des positions au Ministère de l'éducation, selon le quotidien O Globo. Les femmes âgées de moins de 25 ans n'étant pas sexuellement actives doivent fournir une note d'un médecin confirmant leur virginité.

Les examens gynécologiques, utilisés pour détecter certains cancers, font partie d'une longue liste de tests de santé quele gouvernement brésilien peut exiger pour pouvoir postuler à certains postes convoités.

Ces pratiques ont mis l'opinion publique en émoi et sont considérées par beaucoup comme un procédé invasif obligeant les femmes à prouver leur virginité.

«Cela va à l'encontre des droits de la femme», a décaré l'avocate Ana Paula de Oliveira Castro à Associated Press.

Plusieurs représentants du gouvernement ont aussi critiqué la procédure, selon O Globo. D'après le quotidien, un haut fonctionnaire aurait déclaré que ces pratiques allaient à l'encontre de la Constitution.

De telles requêtes existeraient depuis 2012, selon Associated Press.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les nouveaux objets de plaisir sur le marché
Les 20 choses à ne JAMAIS dire pendant un rapport sexuel