NOUVELLES

Wall Street fait une pause et évolue près de l'équilibre

12/08/2014 10:14 EDT | Actualisé 12/10/2014 05:12 EDT

La Bourse de New York évoluait près de l'équilibre peu après l'ouverture mardi, la persistance de tensions géopolitiques pesant sur l'humeur des courtiers: le Dow Jones grappillait 0,01% et le Nasdaq 0,04%.

Vers 13H50 GMT, le Dow Jones s'adjugeait 1,67 point à 16.571,65 points et le Nasdaq 1,98 point à 4.403,31 points.

L'indice élargi S&P 500 s'appréciait de 0,07%, ou 1,36 point, à 1.938,28 points.

Wall Street avait terminé en hausse lundi, profitant d'un certain apaisement des craintes des investisseurs face à la situation en Irak et en Ukraine: le Dow Jones avait gagné 0,10% à 16.569,98 points et le Nasdaq 0,70% à 4.401,33 points.

En l'absence d'indicateurs ou de résultats d'entreprises pouvant faire bouger le marché, "c'est une ouverture très tranquille dans un marché plus stable qu'au cours du mois précédent", ont souligné les analystes de Briefing.com. Peu après avoir enregistré fin juillet de nouveaux records, le Dow Jones et le S&P 500 avaient connu deux semaines de fortes turbulences.

Mais, en pleine période de vacances estivales, le calme prévalait chez les investisseurs mardi.

Ils continuaient certes à garder un oeil sur les conflits en cours mais restaient pragmatiques en l'absence de nouvelle éruption de violences.

Les négociateurs israéliens et palestiniens ont ainsi repris mardi au Caire des négociations indirectes sous la médiation de l'Egypte, au deuxième jour d'un cessez-le-feu de 72 heures dans la bande de Gaza.

En Irak, la nomination d'un nouveau Premier ministre a été saluée par la communauté internationale soucieuse de voir Bagdad agir rapidement face à l'avancée des jihadistes qui contrôlent une grande partie du pays.

En Ukraine, un convoi humanitaire russe de 280 camions faisait route mardi vers l'est du pays pour apporter une aide aux populations victimes des combats. Kiev a toutefois prévenu qu'il refuserait l'entrée de ce convoi sur son sol, et les Occidentaux continuaient à mettre en garde Moscou contre toute intervention unilatérale chez son voisin.

Le marché obligataire reculait. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans progressait à 2,429% contre 2,420% lundi soir, et celui des bons à 30 ans à 3,246% contre 3,232% la veille.

jum/soe/vog

PLUS:hp