NOUVELLES

Rédemptoristes: les victimes auront droit à 20 millions de dollars

12/08/2014 12:35 EDT | Actualisé 12/10/2014 05:12 EDT
SRC

Les victimes des pères rédemptoristes toucheront un montant global de 20 millions de dollars en dédommagement, selon l'entente intervenue hier entre les parties.

L'avocat des victimes, Me Robert Kugler, a détaillé ce matin le montant de la somme correspondant à la compensation financière qui sera accordée aux anciens élèves du Séminaire Saint-Alphonse.

« En vertu du règlement, les rédemptoristes vont payer un montant global de 20 millions de dollars pour payer les réclamations des membres du groupe », a dit Me Kugler.

Rappelons que le montant global pour toutes les réclamations des victimes et les termes de l'entente n'avaient pas été dévoilés hier.

Me Kugler a aussi fait savoir qu'en vertu de l'entente entre les deux parties, les pères rédemptoristes renoncent à invoquer le délai de prescription comme moyen de défense.

Les victimes « ne seront pas confrontées par les défendeurs ou leurs avocats et la question de la prescription, qui était parmi les moyens de défense les plus importants pour les défenseurs [...], il y a aura renonciation à ce moyen de défense », a-t-il dit.

Par ailleurs, d'autres élèves qui auraient été agressés peuvent se joindre au recours collectif amorcé en 2010 par Frank Tremblay, a ajouté Me Kugler. Jusqu'à maintenant, plus d'une centaine de victimes se sont inscrites au recours collectif.

« Ce nombre va peut-être augmenter de beaucoup [...] Nous avons essayé de simplifier le processus au maximum pour que le nombre maximum de victimes soient à l'aise à présenter des réclamations », a dit Me Kugler.

De leur côté, les pères rédemptoristes se disent « soulagés ». « Ils sont soulagés de pouvoir accélérer le processus de compensation des victimes, et sont soulagés pour la très grande majorité de leurs membres, qui sont près de 140, de voir le dossier prendre fin », a affirmé leur avocat, Me Pierre Baribeau.

L'entente entre les parties sera acheminée au juge Claude Bouchard de la Cour supérieure du Québec pour qu'il l'approuve, a conclu Me Kugler.

Plus de détails à venir.