NOUVELLES

Peyton Manning travaille aussi fort, mais est plus détendu au camp des Broncos

12/08/2014 08:20 EDT | Actualisé 12/10/2014 05:12 EDT

ENGLEWOOD, États-Unis - Peyton Manning semble avoir beaucoup plus de plaisir cet été.

Il travaille aussi fort que toujours au camp, mais il est aussi plus détendu et laisse ressortir son côté farceur, ce qu'il a rarement fait lors de ses années avec les Colts d'Indianapolis ou de ses deux premières saisons avec les Broncos.

L'autre matin, il y est allé d'une petite danse gênante pendant la séance d'échauffement aux quartiers généraux des Broncos. Un autre jour, il a effectué quelques répétitions avec le fils de 10 ans du receveur Brandon Stockley pendant que les unités spéciales s'entraînaient. Il a aussi laissé ses jumeaux le plaquer après un entraînement au Sports Authority Field.

Sa plus récente frasque est survenue quand les Broncos ont fait jouer à tue-tête sa nouvelle chanson humoristique «Football Fantasy Football», quelques heures après la publication de la vidéo en compagnie de son frère cadet, Eli. Peyton a joué le jeu en y allant de quelques mouvements de danse tout en s'échauffant.

Le garde Orlando Franklin, qui fait une courte apparition dans la vidéo avec Louis Vasquez et Ryan Clady, a déclaré qu'Eli était le meilleur rappeur.

Mais dans un cas comme dans l'autre, «je ne crois pas que Jay-Z ou Kanye West ont à s'inquiéter», a dit Peyton, sourire en coin, mardi.

À l'approche de sa troisième campagne avec les Broncos, il n'y a plus de mystère entourant son état de santé comme en 2012, quand il venait de rater une saison complète après avoir été opéré en trois occasions au cou.

Il a lancé 100 passes de touché et a compilé un dossier de 28-8, incluant les éliminatoires, depuis qu'il a échangé son uniforme bleu et blanc pour celui bleu et orange.

Après un écrasant revers de 43-8 face aux Seahawks de Seattle lors du dernier Super Bowl, plusieurs observateurs s'attendaient à voir Manning plus déterminé et acharné que jamais lors du camp.

Et pourtant, si son éthique de travail demeure irréprochable, il est évident qu'il a opté pour une approche plus détendue dans sa préparation pour sa 17e saison dans la NFL.

Et pourquoi pas? Il sait que son bras est en pleine forme et que l'équipe est remplie de joueurs talentueux.

On savait déjà que l'offensive avait un potentiel extraordinaire, mais on sait maintenant que la défensive devrait être plus coriace avec l'arrivée de T.J. Ward, DeMarcus Ware et Aqib Talib, en plus des retours au jeu de Von Miller, Kevin Vickerson, Derek Wolfe, Rahim Moore et Chris Harris fils, qui ont tous raté le Super Bowl.

Moore a mentionné que même si Manning avait laissé ressortir un peu plus sa personnalité joviale, il demeurait néanmoins le joueur le plus intense sur le terrain.

«Notre quart est si célèbre. Il a de la classe. Nous sommes bénis d'être en sa présence et nous savons tous à quoi nous attendre, a dit Moore. Mais en même temps, ce qu'il fait à l'extérieur du terrain, ça lui appartient. Nous savons tous que lorsqu'il se présente sur le terrain, il va travailler comme s'il n'avait pas un cent en banque.

«C'est comme ça qu'il travaille. On pourrait croire qu'il n'a jamais fait de publicités, rien de tout ça, aucune commandite, rien, quand il est sur le terrain. Il s'entraîne comme s'il était un joueur autonome.»

PLUS:pc