NOUVELLES

La Suède exclut de livrer des armes aux Kurdes irakiens

12/08/2014 03:14 EDT | Actualisé 12/10/2014 05:12 EDT

Le ministre des Affaires étrangères suédois Carl Bildt a exclu mardi que son pays livre des armes aux Kurdes d'Irak opposés aux jihadistes, comme le réclame la France.

"De certains endroits nous arrive maintenant la proposition d'envoyer des armes notamment aux forces kurdes. Je vois dans les médias qu'il y a actuellement des pays qui le font", a relevé M. Bildt dans son blog.

"Mais pour la Suède la situation est différente. Nous avons des règles extrêmement rigoureuses en matière d'exportation d'armes, et les zones de conflit sont pratiquement par définition exclues", a-t-il expliqué.

"Les armes en tant qu'élément d'une politique d'aide sont aussi quelque chose qui a toujours été hors de question. Pour d'autres pays, il peut en être autrement", a conclu M. Bildt.

Son homologue français Laurent Fabius a de nouveau réclamé mardi une réunion en urgence des ministres européens des Affaires étrangères pour parler d'une telle livraison éventuelle.

"Il s'agit d'aider les Kurdes, les Irakiens, à avoir les moyens de résister et si possible de battre" les jihadistes de l'Etat islamique (EI) qui progressent dans leur offensive dans le nord de l'Irak, a-t-il déclaré à la radio France Info.

hh/ai

PLUS:hp