NOUVELLES

La Bourse de Toronto a clôturé en légère hausse

12/08/2014 10:14 EDT | Actualisé 12/10/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en légère hausse mardi, l'incertitude géopolitique continuant à nuire au sentiment des opérateurs, tandis que de nouvelles données montraient que la crise entre l'Ukraine et la Russie nuisait à la confiance des investisseurs en Allemagne, la plus grande économie de l'Europe.

L'indice composé S&P/TSX a gagné 12,59 points pour terminer la séance à 15 274,23 points, la plupart de ses gains étant attribuables à la hausse des titres du secteur aurifère.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,02 cent US à 91,56 cents US, après que Statistique Canada eut indiqué avoir détecté une erreur dans ses données sur le marché de l'emploi pour le mois de juillet. Une nouvelle version de son rapport à ce sujet sera publiée vendredi.

L'agence a en outre indiqué qu'elle entreprenait immédiatement «un examen des processus de vérification des données actuellement en place», dont les résultats seront dévoilés aussitôt qu'ils seront disponibles.

Statistique Canada avait fait état vendredi de la création nette de 200 emplois en juillet, un chiffre nettement inférieur aux attentes des analystes.

Les principaux indices boursiers américains ont cédé du terrain, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles ayant perdu 9,44 points à 16 560,54 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a reculé de 3,17 points à 1933,75 points et que l'indice composé du Nasdaq a effacé 12,08 points à 4389,25 points.

Après deux jours de gains sur les marchés, le ton était plus prudent mardi, l'Ukraine ayant indiqué qu'elle refuserait l'entrée au pays à une mission d'aide de la Russie parce qu'elle n'avait pas été endossée par la Croix-Rouge internationale et qu'elle pourrait être en fait une opération militaire déguisée.

L'Ukraine a insisté pour dire que toute aide devait être livrée par la Croix-Rouge internationale.

En outre, un indicateur de la confiance de certains professionnels de l'investissement a retraité à un creux de 20 mois en août. Les craintes d'une éventuelle escalade des tensions entre l'Ukraine et la Russie ont pesé sur la confiance du milieu des affaires en Allemagne ces dernières semaines.

Le secteur aurifère du parquet torontois a réalisé les meilleurs gains mardi, clôturant sur une hausse d'environ 1,77 pour cent, tandis que le prix du lingot d'or a avancé de 10 cents US à 1310,60 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York.

Le secteur de l'énergie a retraité de 0,63 pour cent, le cours du pétrole brut ayant cédé 71 cents US à 97,37 $ US le baril à New York, après que l'Agence internationale de l'énergie eut révisé à la baisse ses prévisions pour la demande mondiale de pétrole.

Le secteur des métaux de base a perdu 0,3 pour cent, le cours du cuivre ayant rendu 2 cents US à 3,15 $ US la livre à New York.

PLUS:pc