NOUVELLES

Japon: Boeing choisi pour les prochains avions officiels, avec ANA pour prestataire

12/08/2014 09:54 EDT | Actualisé 12/10/2014 05:12 EDT

Les prochains avions officiels du gouvernement et de la famille impériale du Japon seront des Boeing 777-300ER, opérés par la compagnie ANA qui détrône ainsi sa rivale Japan Airlines (JAL), a-t-on appris mardi de source officielle.

Ils remplaceront les deux 747-400 entrés en service au début des années 1990, sur un marché japonais monopolisé pendant un demi-siècle par l'avionneur américain.

L'entrée en piste est prévue en mars 2019, avec cette fois ANA aux manettes, pour un contrat de maintenance estimé à environ 38 milliards de yens (275 millions d'euros) sur 20 ans, selon l'agence de presse Jiji.

ANA s'est dite "très fière et honorée" d'avoir été choisie, une victoire à valeur de symbole pour cette compagnie devenue la première du Japon en termes de chiffre d'affaires, devant l'ex-porte-drapeau national JAL.

Les propositions faites par les deux entreprises au gouvernement portaient toutes les deux sur le Boeing 777-300ER, même si dans un premier temps une offre comportant un avion d'Airbus était pressentie.

Le groupe européen a réussi ces deux dernières années à gagner d'importants contrats au Japon, ce qui a sérieusement entamé la position du rival américain pour qui le marché nippon est extrêmement important.

Airbus a toutefois essuyé un important revers récemment dans l'archipel: elle a été contrainte d'annuler la commande de six A380 par la petite compagnie Skymark Airlines, renonçant ainsi à son seul client japonais pour son super-jumbo en raison d'incertitudes financières.

sps-anb/ih

AIRBUS GROUP

BOEING

JAPAN AIRLINES

ANA HOLDINGS

PLUS:hp