NOUVELLES

Enquête judiciaire visant un ex-patron du régulateur financier allemand (presse)

12/08/2014 04:26 EDT | Actualisé 11/10/2014 05:12 EDT

La justice allemande enquête sur l'ancien patron de l'Autorité allemande des marchés financiers, le Bafin, le soupçonnant d'avoir illégalement fait pression pour qu'une filiale bancaire accorde un crédit à sa maison-mère, rapporte mardi le quotidien Handelsblatt.

Le parquet de Cologne (ouest) cherche à démontrer que Jochen Sanio, patron du Bafin de 2000 à 2011, a influé en 2009 sur l'accord d'un prêt de 100 millions d'euros de la banque BHF à sa maison-mère Sal. Oppenheim, alors en grande difficulté.

Selon les enquêteurs, ce prêt n'aurait jamais dû être octroyé car le risque de défaut était trop élevé, souligne le Handelsblatt. Le quotidien précise par ailleurs que le directeur financier de BHF à l'époque, Ingo Mandt, avait évoqué les risques juridiques d'une telle opération et démissionné, voyant qu'il n'était pas tenu compte de ses avertissements.

Interrogé par le journal, l'avocat de M. Sanio, Ulrich Sommer, a confirmé les investigations, se montrant confiant quant à leur issue. "Je suis absolument convaincu qu'elles vont être abandonnées", a-t-il dit au quotidien des affaires, affirmant que cette enquête a été engagée par précaution, juste avant le délai de prescription".

elr/rfo/fw

PLUS:hp