NOUVELLES

Stationnement: une borne-fontaine payante à Ottawa

11/08/2014 04:15 EDT | Actualisé 11/10/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Une borne-fontaine d'Ottawa crache de l'argent.

Située sur une rue transversale de la Petite-Italie, la borne-fontaine est à l'origine de plus de contraventions de stationnement que n'importe quelle autre dans la capitale canadienne. La petite borne jaune située sur la rue Beech (entre Preston et Rochester) a permis à la Ville d'empocher plus de 65 000 $ depuis 2008.

Une analyse réalisée par La Presse Canadienne des infractions de stationnement, obtenues grâce à la loi sur l'accès à l'information, a démontré que la borne de la rue Beech était la plus rentable pour la Ville: plus de 1100 contraventions ont été distribuées à cet endroit depuis 2008.

Pourquoi est-elle la vache à lait de la Ville?

Quelques agents municipaux interrogés lors d'une récente patrouille croient que c'est parce que les lignes blanches peintes de chaque côté de la borne donnent l'impression qu'il s'agit d'une place de stationnement alors que c'est tout le contraire: les lignes indiquent en fait qu'on ne peut y stationner.

Les agents municipaux, qui n'ont pas voulu s'identifier puisqu'ils n'ont pas l'autorisation de parler publiquement, affirment qu'il y a presque toujours une voiture stationnée devant la borne — même lorsque la rue est complètement vide.

Lors d'une visite impromptue un midi, une voiture y était effectivement stationnée.

Il y a deux bornes-fontaines sur cette section de la rue, mais les agents municipaux sont sûrs que celle située tout juste entre les rues Preston et Rochester est celle à blâmer pour toutes les contraventions. Elle est située à un endroit névralgique, à quelques pas des attractions principales de la Petite-Italie avec ses magasins, ses restaurants et ses pubs.

La proximité d'un stationnement payant rend la place plus attrayante pour les automobilistes, qui voudraient se stationner sur la rue, même si on doit mettre de l'argent dans l'horodateur.

Personne n'était disponible pour accorder une entrevue à la Ville d'Ottawa.

À Toronto, c'est près du 393 University Avenue qu'on a vu le plus grand nombre de contraventions — 2962 depuis 2008, ce qui équivaut à plus de 289 620$ en revenus à la Ville. Il faut dire que la borne-fontaine est plantée à environ six mètres de la rue.

L'amende pour avoir stationné son véhicule à moins de trois mètres d'une borne-fontaine grimpe à 100 $ dans la capitale ontarienne. Le prix à payer était auparavant fixé à 30 $ avant que la Ville ne décide de l'augmenter.

Les automobilistes sont si souvent mis à l'amende que même en naviguant sur l'application «Street View» de Google, on peut apercevoir une Toyota blanche prise en flagrant délit...

PLUS:pc