NOUVELLES

Nouvelle opération au genou pour le président soudanais

11/08/2014 04:28 EDT | Actualisé 11/10/2014 05:12 EDT

Le président soudanais Omar el-Béchir, 70 ans, a été opéré du genou à Khartoum lundi, la deuxième opération du genre en trois mois, alimentant les craintes sur son état de santé avant les élections générales prévues en 2015.

"Le président de la République a subi avec succès une opération du genou gauche" à Khartoum, a rapporté l'agence officielle Suna, en citant un responsable de la présidence.

La même équipe médicale l'avait opéré du genou droit en mai, a ajouté SUNA précisant que le président aurait besoin de temps pour se rétablir.

En 2012, M. Béchir avait subi deux opérations --mineures, selon la présidence--, dont au moins une avait eu lieu en Arabie saoudite.

Omar el-Béchir, qui a célébré le 30 juin les 25 ans du coup d'Etat qui l'a amené au pouvoir, fait l'objet de mandats d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide dans le conflit du Darfour, une vaste région de l'ouest du Soudan.

Depuis la partition du Soudan et la création du Soudan du Sud il y a 3 ans, son régime est secoué par des heurts dans la moitié des 18 Etats que compte le pays, et l'économie soudanaise est exsangue.

En outre, des divisions sont apparues au sein du parti du Congrès national, au pouvoir, qui doit désigner en octobre son candidat à l'élection présidentielle de 2015. On ignore si M. Béchir souhaite se présenter.

"Il a dit plusieurs fois qu'il ne le voulait pas. Mais la décision sera prise lors de la convention", avait déclaré son conseiller, Ibrahim Ghandour, en mars.

Les élections, présidentielle, législatives, locales, seront les deuxièmes depuis qu'il a pris le pouvoir par le biais d'un coup d'Etat soutenu par la mouvance islamiste.

str-it/tp/cco

PLUS:hp