NOUVELLES

L'ONU appelle les forces irakiennes à rester à l'écart de la transition politique

11/08/2014 10:23 EDT | Actualisé 11/10/2014 05:12 EDT

Les forces irakiennes doivent se tenir à l'écart de la transition politique, ont mis en garde lundi les Nations unies après la nomination d'un nouveau Premier ministre pour succéder au très contesté Nouri al-Maliki.

"Les forces de sécurité devraient s'abstenir d'agir de manière à interférer dans les questions liées au transfert démocratique de l'autorité politique", a enjoint le représentant spécial de l'ONU à Bagdad, Nickolay Mladenov, alors que M. Maliki a le soutien d'un grand nombre d'officiers au sein des forces armées.

Les forces spéciales, la police et l'armée se sont déployées dimanche soir aux abords de positions stratégiques dans Bagdad, avant une allocution télévisée de M. Maliki annonçant son intention de déposer une plainte contre le président Fouad Massoum.

Lorsque ce dernier a chargé lundi le candidat du bloc parlementaire chiite, Haïdar al-Abadi, de former un nouveau gouvernement, les partisans de M. Maliki se sont rassemblés sur une place du centre de Bagdad pour protester contre l'éviction de leur favori.

jmm/faa/cco

PLUS:hp