NOUVELLES

Les entreprises allemandes subissent des vols de métaux moins nombreux mais plus coûteux

11/08/2014 06:44 EDT | Actualisé 11/10/2014 05:12 EDT

Les entreprises allemandes subissent moins de vols de métaux mais leur coût augmente, ont annoncé lundi plusieurs groupes qui ont décidé d'unir leurs forces pour lutter contre cette délinquance.

Chez la compagnie ferroviaire Deutsche Bahn, le géant des télécoms Deutsche Telekom et l'énergéticien RWE, "les vols (de métaux) ont reculé de presque 40% depuis la création du partenariat de sécurité en 2012". Toutefois, leur coût pour ces trois entreprises "a pourtant augmenté de 10% dans l'ensemble à environ 58 millions d'euros" depuis cette date, ont-ils expliqué dans un communiqué commun.

C'est sous l'impulsion de ces trois groupes qu'avait été créé le partenariat de sécurité contre les vols de métaux. Il rassemble aujourd'hui divers grands groupes et associations, notamment la fédération des commerçants de métaux.

Depuis 2012, ses membres ont mis en place un système d'alerte et d'échange d'informations concernant les vols dont ils sont victimes.

En cas de vol, les commerçants de métaux et les fédérations des entreprises de recyclage sont notamment informées, explique le communiqué. Cela permet de rendre plus difficile la revente des matériaux dérobés.

Les partenaires ont également adoptés un marqueur artificiel pour protéger et repérer les métaux volés.

D'autres actions sont enfin organisées en coopération avec les forces de police.

Plus de 1.500 personnes ont été arrêtés par la police depuis la mise en oeuvre de ces mesures, ont expliqué les partenaires, qui estiment que leur initiative est "un plein succès".

Les entreprises allemandes veulent maintenant étendre ce partenariat à l'international. Des rencontres entre professionnels des métaux sont déjà programmés en Pologne et en Autriche.

rfo/oaa/fw

DEUTSCHE TELEKOM

RWE

PLUS:hp