NOUVELLES

Le Niger adopte un "plan d'urgence" contre l'épidémie d'Ebola

11/08/2014 12:21 EDT | Actualisé 11/10/2014 05:12 EDT

Le Niger, qui n'a enregistré aucun cas de fièvre Ebola, a mis en place un "plan d'urgence" contre l'épidémie qui sévit en Afrique de l'Ouest, a annoncé lundi le gouvernement nigérien.

"Aucun cas d'Ebola n'a été enregistré au Niger, néanmoins le pays a pris des dispositions en adoptant un plan d'urgence" pour prévenir la maladie, a affirmé devant la presse Mano Aghali, le ministre de la Santé.

D'un coût de 120 millions FCFA (environ 183.000 euros), ce plan vise au "renforcement des surveillances" dans les aéroports, les postes frontaliers terrestres et les gares routières et à mettre en place des "contrôles renforcés" sur les importations de viandes d'animaux sauvages, a-t-il précisé.

Ce plan prévoit également la formation du personnel de santé sur le virus Ebola et la "dynamisation" des brigades de surveillance épidémiologique à travers le pays.

Selon le dernier bilan, l'épidémie qui frappe depuis le début de l'année la Guinée, le Liberia, la Sierra Leone et depuis juillet le Nigeria a fait plus de 960 morts sur près de 1.800 cas (confirmés, suspects ou probables), essentiellement dans les trois premiers pays.

Le Niger, l'un des pays les plus pauvres du monde, est voisin du Nigeria.

bh/ck/tmo

PLUS:hp