NOUVELLES

Le Canada devra battre les meilleures pour accéder aux quarts du Mondial U-20

11/08/2014 04:16 EDT | Actualisé 11/10/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Pour atteindre les quarts de finale de la Coupe du monde U-20 de soccer féminin, le Canada devra chercher à battre la meilleure équipe de son groupe. Une équipe qui, même si elle pourrait être tentée de lever le pied, présentera son meilleur visage.

La Corée du Nord sera l'adversaire de l'équipe canadienne féminine U-20 pilotée par le Montréalais Andrew Olivieri, mardi soir, au Stade olympique. Puisqu'elles ont remporté leurs deux premiers matchs de la phase de groupe avec un différentiel de buts de plus-4 jusqu'ici, les Nord-Coréennes pourraient se qualifier pour le tour éliminatoire même si elles subissaient une défaite par une courte marge.

Mais Olivieri ne s'attend pas à la moindre faveur de leur part.

«J'ai déjà vécu la même expérience avec elles il y a deux ans, a noté l'ancien joueur de l'Impact de Montréal, en faisant allusion au Mondial U-20 féminin de 2012, où son équipe avait également affronté la Corée du Nord (et perdu 2-1) à son dernier match de groupe. Elles étaient déjà qualifiées et elles ont fait jouer toutes leurs partantes le plus longtemps possible. On s'attend à la même chose cette fois-ci.

«La Corée du Nord, c'est simple: elles jouent toujours pour gagner, a souligné Olivieri. C'est un pays très fier. Leurs joueuses ne veulent rien d'autre que dominer chaque match qu'elles disputent.»

«Si nous voulons aller loin dans cette Coupe du monde, il va falloir battre les meilleures équipes et ça commence (mardi), a souligné Valérie Sanderson, une des cinq Québécoises qui font partie de l'équipe canadienne. Il faut commencer par battre la Corée.»

L'équipe canadienne a présentement une fiche de 1-1 et trois points au classement, soit autant que le Ghana. Les Ghanéennes affronteront les Finlandaises à Moncton, mardi soir, en même temps que le duel Canada-Corée du Nord. Ce sera la dernière journée de la phase de groupe dans la poule A.

Les Canadiennes ont un léger avantage en vertu du différentiel de buts, qui servira de premier bris en cas d'égalité aux points. Le Canada est à zéro, tandis que le Ghana est à moins-2.

«Aller chercher la victoire est le plus important pour nous donner une chance de nous qualifier pour la deuxième ronde. La différence de buts, ça va venir en deuxième, a indiqué Olivieri. Nous allons jouer notre match en première demie, sans se laisser influencer par l'autre match. Après, en deuxième demie, on verra s'il faut faire des changements si le résultat de l'autre match n'est pas en notre faveur.»

Après avoir multiplié les occasions de buts mais manqué de finition dans la défaite de 1-0 contre le Ghana en ouverture du tournoi, l'équipe canadienne a commencé à trouver le fond du filet en deuxième demie de l'affrontement contre la Finlande, vendredi, à Toronto. Ça lui a permis d'inscrire trois buts, dont deux filets rapides au retour de la pause, et de transformer un déficit de 0-2 en victoire de 3-2.

«Le moral est revenu, ça nous a remis en confiance et ç'a prouvé qu'on est capable d'aller chercher la victoire», a dit Sanderson de ce match.

Les Canadiennes ont beaucoup appris au cours de cette demie. Et elles apprendront encore, mardi, alors qu'elles auront à disputer un match dont l'enjeu est crucial contre une équipe de premier plan. Les joueuses d'Olivieri sont donc en voie d'emmagasiner un bagage d'expérience précieux en vue de leur passage éventuel à l'équipe senior.

«Absolument, a convenu Olivieri. Évidemment, on aurait préféré que l'équipe soit déjà qualifiée, mais ce sont des scénarios comme celui qu'on connaît présentement qui font grandir les joueuses. On parle beaucoup, dans notre programme, de l'importance de développer une expérience qui permet d'exceller dans un contexte de tournoi. Et en ce moment, les joueuses vivent une expérience qu'elles peuvent seulement apprendre en tournoi. C'est bien pour le futur du programme féminin canadien.»

Avant le match mettant aux prises le Canada à la Corée du Nord, l'Allemagne affrontera le Brésil dans le groupe B, dans le cadre d'un programme double disputé au Stade olympique. Si le Canada termine deuxième de son groupe, l'Allemagne pourrait être son adversaire en quarts de finale. Celle-ci occupe présentement le premier rang dans son groupe, un point devant les États-Unis et deux points devant la Chine.

PLUS:pc