NOUVELLES

Droits de l'Homme: la Corée du Nord va publier un rapport sur l'avenir «radieux» de sa population

11/08/2014 02:38 EDT | Actualisé 10/10/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
FILE - In this July 27, 2013 file photo, North Korean leader Kim Jong Un waves to war veterans during a mass military parade celebrating the 60th anniversary of the Korean War armistice in Pyongyang, North Korea. Despite thinly sourced reports that an order went out in mid-March 2014 for university students to buzz cut the sides of their heads just like North Korea?s supreme leader, recent visitors to the country say they haven?t seen evidence of any mass haircutting. (AP Photo/Wong Maye-E, File)

La Corée du Nord a annoncé lundi la publication prochaine d'un rapport sur la vie "radieuse" des Nord-Coréens et la situation des droits de l'Homme dans le pays, en réponse à une enquête accablante des Nations unies.

Selon l'Association nord-coréenne pour les études sur les droits de l'Homme, ce rapport mettra en pièces les "mensonges et inventions" propagés par les "forces hostiles" au régime communiste.

La Corée du Nord est régulièrement classée parmi les Etats les plus répressifs au monde.

Dans un document publié en février, une commission d'enquête de l'ONU a établi un réquisitoire accablant et argumenté contre le régime nord-coréen, l'accusant de crimes contre l'humanité à grande échelle

La Commission estimait que "des centaines de milliers de prisonniers politiques (avaient) péri dans des camps pendant les 50 dernières années", "graduellement éliminés par des famines délibérées, le travail forcé, les exécutions, la torture, les viols".

Pyongyang avait rejeté en bloc les conclusions de la commission.

Un porte-parole de l'association nord-coréenne a précisé que le propre rapport du régime aiderait l'opinion à l'étranger à "se débarrasser de ses préjugés et incompréhensions" sur la réalité en Corée du Nord.

"Le rapport livrera la vérité sur les gens (au Nord) qui avancent rapidement vers un avenir radieux", a-t-il déclaré dans un entretien à l'agence de presse officielle du régime, KCNA.

La Corée du Nord communiste est dirigée d'une main de fer depuis six décennies par la famille Kim.

Entre 80 000 et 120 000 prisonniers politiques seraient détenus dans des camps nord-coréens.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les grands moments de tension nucléaire entre Corée du Nord et reste du monde