NOUVELLES

Rep. centrafricaine: le président choisit un nouveau premier ministre musulman

10/08/2014 04:41 EDT | Actualisé 10/10/2014 05:12 EDT

BANGUI, République centrafricaine - Le président intérimaire de la Centrafrique a choisi un politicien musulman comme nouveau premier ministre.

La nomination de Mahamat Kamoun, âgé de 53 ans, a été annoncée dimanche sur la radio d'État, quelques jours après que son prédécesseur eut démissionné dans le cadre d'un remaniement ministériel.

Un porte-parole du groupe de miliciens chrétiens anti-Balaka a dit espérer que la décision apportera de la stabilité et de la paix après des mois de violence sectaire.

De son côté, un leader rebelle musulman a toutefois manifesté son désaccord avec ce choix, affirmant que M. Kamoun ne les représentait pas.

La plupart des musulmans vivant dans la capitale ont pris la fuite, plus tôt cette année, alors que des civils étaient tués tous les jours dans les rues.

En décembre 2013, des combattants chrétiens ont attaqué la capitale, déclenchant des violences sans précédent à la suite d'une prise du pouvoir par les rebelles musulmans pendant 10 mois.

PLUS:pc