NOUVELLES

Le Canada versera 5 millions $ supplémentaires pour venir en aide à l'Irak

10/08/2014 05:15 EDT | Actualisé 10/10/2014 05:12 EDT
CP

OTTAWA - Le Canada bonifie son aide humanitaire envers l'Irak alors que les États-Unis effectuent des frappes militaires contre les militants islamistes se trouvant dans le nord du pays.

Le ministre du Développement international Christian Paradis a indiqué que 5 millions $ seront versés à de nouveaux projets d'aide en Irak, dont 2,25 millions $ qui seront immédiatement transférés à ce que le gouvernement qualifie de partenaires humanitaires de confiance sur le terrain.

Ces trois organisations sont la Croix-Rouge, le Mercy Corps et l'Aide à l'enfance Canada.

Selon M. Paradis, l'autre partie du montant sera dépensée après que des responsables auront obtenu des informations de la part des partenaires du Canada en Irak.

L'argent doit être utilisé pour distribuer de la nourriture, des produits d'hygiène, des ustensiles de cuisine, des couvertures, des tentes et d'autres fournitures essentielles. Les sommes doivent aussi servir à réparer les services d'aqueduc et de santé, en plus d'acheter des fournitures médicales.

M. Paradis a également condamné les membres de l'État islamique en Irak et en Syrie qui ont lancé des attaques contre des chrétiens et d'autres groupes du nord de l'Irak.

«Le Canada continue de se tenir aux côtés du peuple d'Irak, en ces temps difficiles, et condamne les actes terroristes de l'ÉI et les meurtres de civils innocents dans le nord de l'Irak dans les termes les plus durs», a déclaré M. Paradis dans un communiqué publié par le bureau du ministre.

«Le Canada continuera de travailler étroitement avec nos alliés pour déterminer de quelle façon nous pouvons soutenir les besoins des civils irakiens, particulièrement les minorités religieuses.»

Un haut responsable militaire kurde a fait savoir que les forces kurdes avaient repris deux villes, dimanche, des mains des militants sunnites s'étant emparés de vastes pans de territoire du Nord irakien. La mobilisation est de plus en plus forte contre la percée des militants islamistes, y compris des bombardements aériens et des largages de vivres par les États-Unis.

Les militants sunnites extrémistes ont provoqué la fuite de milliers de membres de minorités, ceux-ci craignant pour leur vie.

Des chasseurs et des drones américains ont attaqué des militants qui ouvraient le feu sur la minorité yézidie aux alentours de Sinjar, dans l'ouest du pays, non loin de la frontière syrienne. Après que des combattants kurdes eurent ouvert un chemin vers la frontière, des milliers de Yézidis se sont rendus au Kurdistan syrien.

INOLTRE SU HUFFPOST

Irak/États-Unis en dix dates