NOUVELLES

Bastia: des actes de violence causent des blessures à 44 policiers

10/08/2014 11:12 EDT | Actualisé 10/10/2014 05:12 EDT

BASTIA, France - Des actes de violence avant et après un match samedi soir en Corse, entre Bastia et l'Olympique de Marseille, ont causé des blessures à 44 policiers, dont huit ont dû être traités à l'hôpital.

Les autorités ont mentionné dimanche qu'elles rencontreraient bientôt les dirigeants du football français, pour mettre en place un plan visant à stopper une telle «violence inacceptable.»

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, et la ministre des Sports, Najat Vallaud-Belkacem, ont dit par communiqué conjoint que les responsables vont devoir faire face à la justice et à des sanctions, notamment l'interdiction de se présenter aux stades.

Les incidents n'ont pas fait de blessés chez les supporters au Stade de Furiani, dans le cadre de ce match qui s'est conclu 3-3.

PLUS:pc