NOUVELLES

Après le déversement minier en Colombie-Britannique, des poissons malades inquiètent les Premières Nations

10/08/2014 07:19 EDT | Actualisé 11/08/2014 01:32 EDT
Michael LeBourdais

En Colombie-Britannique, les Premières Nations s'inquiètent de la santé des poissons après que des résidus miniers coulant à travers une brèche d'un bassin de rétention ont contaminé les cours d'eau de la région de Cariboo.

«Nous suspendons immédiatement toutes les activités liées à la pêche sur la rivière, car certains poissons semblent être très mal en point à l'heure ou nous vous parlons», ont fait savoir des chefs des Premières Nations (Xaxli’p, Sek’wel’was et Tsk’way’laxw) de la communauté de Lillooet.

La Commission des pêches de la nation Secwepemc a émis un avis similaire en conseillant à ses membres de «faire preuve de prudence et d'arrêter de pêcher jusqu'à nouvel ordre.»

Des millions de mètres cubes d'eaux usées et de limon ont coulé dans les lacs, les rivières et les ruisseaux des environs de la mine d'or et de cuivre Mount Polley, près du village de Likely, depuis lundi.

mount polley salmon no skin

Michael LeBourdais, chef du Whispering Pines Clinton Indian Band a posté la photo d'un saumon dont la peau se décolle sur Twitter. Le poisson a été pêché par son neveu au Six Mile Lake.

«Quand vous attrapez un saumon, vous l'essuyez avec un journal de sorte qu'il ne glisse pas, a expliqué Michael LeBourdais au Huffington Post B.C. Quand ils l'ont essuyé avec un journal, toute la peau s'est décollée».

«J'ai fait ça toute ma vie, ça ne m'est jamais arrivé de pouvoir décoller la peau d'un poisson à la main», a confié le pêcheur de longue date.

«Les Premières Nations savent de quoi a l'air un poisson en bonne santé et là ils sont en mauvais état», a ajouté Michael LeBourdais, qui suspecte que le déversement minier y est pour quelque chose.

L'avertissement d'utilisation de l'eau est toujours en vigueur pour les communautés qui reçoivent leur eau du lac Polley, des ruisseaux Hazeltine et Cariboo ainsi que tous les secteurs du lac Quesnel.

À lire aussi ici sur le Huffington Post Canada.

INOLTRE SU HUFFPOST

Mount Polley Mine Tailings Pond Breach