NOUVELLES

Rory McIlroy joue 67 en 3e ronde et demeure en tête du Championnat de la PGA

09/08/2014 08:28 EDT | Actualisé 09/10/2014 05:12 EDT

LOUISVILLE, États-Unis - Tandis que Rory McIlroy observait sa balle disparaître au fond de la coupe après avoir effectué son dernier coup de la journée, il a serré le poing droit et a légèrement souri à la caméra.

Il a repoussé les attaques de tous ses poursuivants samedi.

Il est exactement là où il voulait être à l'aube de la ronde finale.

En tête du Championnat de la PGA.

McIlroy a confirmé son score de 67 (moins-4) après avoir calé son coup roulé de huit pieds pour un oiselet au 18e vert. Il a du même coup effacé son piètre coup d'approche, qui a abouti dans une fosse de sable située en bordure du vert, et conservé son avance d'un coup après trois rondes.

«Ce n'est pas la plus confortable avance que j'ai eue, mais je suis encore en contrôle de ce tournoi de golf, a dit McIlroy, qui a calé trois oiselets lors des quatre derniers trous. Je suis dans une bonne position.»

Les verts ont été attendris par la pluie qui s'est abattue sur le parcours durant la nuit, ce qui a permis aux golfeurs d'attaquer les fanions au club de golf Valhalla. Ils ont été nombreux à le faire, dont Bernd Wiesberger. L'Autrichien, qui est âgé de 28 ans, fut la révélation de la ronde, puisque sa carte de 65 lui a permis de se retrouver parmi le dernier groupe à prendre le départ d'un tournoi majeur pour la première fois de sa carrière.

De plus, c'est seulement la deuxième fois qu'il franchi le seuil de qualifications pour les rondes du week-end d'un tournoi du Grand Chelem.

«C'est un rêve devenu réalité, a dit Wiesberger, un golfeur du circuit européen de la PGA. Je suis très fier de moi, de la façon dont j'ai joué. C'est une situation complètement nouvelle pour moi.»

Outre Wiesberger, de nombreux autres golfeurs tenteront de rattraper McIlroy à l'occasion de la dernière journée du tournoi présenté dans les collines du Kentucky.

Rickie Fowler est de nouveau dans la course au titre dans un tournoi majeur, après avoir signé une carte de 67 qui lui permet d'accuser un retard de seulement deux coups sur McIlroy. Fowler a terminé deuxième lors des deux derniers tournois du Grand Chelem, et il a terminé cinquième au Tournoi des Maîtres. C'est peut-être sa fin de semaine.

Puis, il faut garder un oeil sur Phil Mickelson, qui a déjà cinq titres majeurs en carrière. 'Lefty' n'a pas gagné depuis l'Omnium britannique en 2013 — sa plus longue léthargie depuis 2003 —, mais il a de toute évidence retrouvé son jeu. Il a calé quatre oiselets au cours des cinq derniers trous pour compléter le parcours en 67 coups et se retrouver à trois coups de l'Irlandais du Nord. L'Australien Jason Day est à égalité avec Mickelson, en dépit du fait qu'il ait joué 69.

«Je dois terminer en force pour avoir une chance de l'emporter», a mentionné Mickelson.

Au total, 37 golfeurs ont joué sous la barre de 70 samedi. Hunter Mahan a rejoint Weisberger à 65, égalant du même coup la meilleure ronde la semaine, et sept golfeurs ont joué 66.

Le Canadien Graham DeLaet a complété sa ronde en 68 coups pour se retrouver à cinq coups de McIlroy, en 10e position.

PLUS:pc