NOUVELLES
09/08/2014 07:18 EDT | Actualisé 09/10/2014 05:12 EDT

Nouvelles frappes américaines dans le nord de l'Irak

Les forces américaines ont lancé samedi de nouvelles frappes dans le nord de l'Irak pour protéger les civils de la minorité kurdophone yazidi des insurgés sunnites, a annoncé le Pentagone.

Ces frappes ont été lancées pour la 2e journée consécutive après celles de vendredi, près de trois ans après le départ des Etats-Unis du pays, pour enrayer l'avancée des jihadistes de l'Etat islamique (EI) qui menacent le Kurdistan et des milliers de civils.

Samedi, la première frappe, vers 15h20 GMT, a été effectuée par des chasseurs et des drones, et a atteint deux véhicules de transport de troupes près de Sinjar, dont l'un a été détruit, a annoncé dans un communiqué le Central Command, qui couvre le Moyen-Orient.

Vingt minutes plus tard, deux autres transports de troupes et un véhicule blindé ont été détruits.

Vers 19h00 GMT, un autre véhicule de transport de troupes a été apparemment détruit près de Sinjar, entre Mossoul et la frontière syrienne.

Le président américain Barack Obama a promis samedi de poursuivre les frappes aériennes entamées la veille.

La progression des jihadistes a jeté sur les routes des dizaines de milliers de personnes, en particulier des chrétiens et de nombreux membres de la minorité kurdophone des Yazidis.

Washington a largué jeudi soir et vendredi soir des vivres et du matériel à destination des "milliers de citoyens" menacés par les jihadistes sur le Mont Sinjar.

Londres a de son côté annoncé un largage "imminent" d'aide aux populations déplacées, et Paris a évoqué des livraisons "dans les prochaines heures" d'équipements de premiers secours.

nss/mdl/jr/myl

PLUS:hp