NOUVELLES

L'armée américaine largue encore des vivres et mène d'autres frappes en Irak

09/08/2014 05:46 EDT | Actualisé 09/10/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - Les États-Unis ont procédé à un troisième parachutage d'aide humanitaire à des milliers de civils coincés sur une montagne du nord de l'Irak, samedi, tandis que des avions de combat américains ont mené quatre autres frappes aériennes contre les extrémistes de l'État islamique dans la région.

Le Commandement central des États-Unis a indiqué, samedi soir, que la plus récente livraison aérienne de nourriture et d'eau aux civils déplacés impliquait un avion C-17 et deux C-130. Des avions de combat accompagnaient les avions de transport de marchandises pour des raisons de sécurité.

Selon les autorités, les avions ont parachuté 72 ballots d'aide humanitaire d'urgence, qui comprenaient plus de 14 000 litres d'eau et 16 000 repas préemballés.

Plus tôt samedi, des responsables ont indiqué que des avions de combat américains et des drones avaient mené quatre frappes contre des véhicules blindés et un camion qui tiraient sur des civils dans la région du mont Sinjar.

L'armée américaine pense que les tirs ont permis de détruire les véhicules blindés des extrémistes. Il s'agissait de la troisième série de frappes aériennes contre les jihadistes de l'État islamique depuis qu'elles ont été autorisées par le président Barack Obama, jeudi soir.

Le Commandement central a précisé que l'armée américaine continuerait de travailler en collaboration avec le département d'État, le gouvernement irakien, les Nations unies et d'autres entités pour évaluer les besoins en aide humanitaire dans le nord de l'Irak.

Plusieurs alliés des États-Unis appuient l'intervention américaine, s'engageant à aider eux aussi les nombreux réfugiés et personnes déplacées dans la région. Parmi les civils menacés, on compte des milliers de membres de la minorité yézidie, adeptes d'une ancienne religion considérée comme hérétique par l'État islamique. Le groupe extrémiste estime également que les musulmans chiites sont des apostats, et a demandé aux chrétiens de se convertir à l'islam ou de payer une taxe spéciale.

PLUS:pc