POLITIQUE

Les Jeunes du PQ contre l'abolition des cégeps proposée par les Jeunes du PLQ

09/08/2014 07:14 EDT | Actualisé 09/10/2014 05:12 EDT
Agence QMI

MONTRÉAL - La proposition des Jeunes libéraux du Québec d’abolir les cégeps, qui a été rejetée par les associations étudiantes, est maintenant dénoncée par le Comité national des jeunes du Parti québécois.

Le président des Jeunes péquistes, Léo Bureau-Blouin, souhaite ardemment que le gouvernement ne donnera pas suite à cette recommandation.

L'ex-député péquiste souligne toutefois que cette proposition des Jeunes libéraux fait suite à des déclarations du ministre de l’Éducation Yves Bolduc, qui souhaite transformer en profondeur le réseau collégial. M. Bureau-Blouin craint qu'il s'agisse «d'un ballon d'essai» du gouvernement pour voir la réaction de la population.

Durant la campagne au leadership du Parti libéral du Québec, Philippe Couillard, devenu premier ministre depuis, avait pourtant indiqué qu'il s'opposait à l'abolition des cégeps.

Léo Bureau-Blouin sera à l’affût des échanges qui auront lieu ce week-end, à Sherbrooke, dans le cadre du Congrès de la Commission-jeunesse du PLQ, auquel le premier ministre Couillard assistera.

Selon M. Bureau-Blouin, les cégeps ne sont certes pas une «structure et une dépense inutiles». Il rappelle que ces institutions ont grandement contribué à augmenter le taux de diplomation au Québec. De plus, ajoute-t-il, ils permettent à ceux qui font le choix de l'université ou du diplôme technique d'avoir accès à une formation générale solide.

Le président des Jeunes péquistes estime également que l'abolition des cégeps signifierait que les étudiants qui sont dans les régions où il n'y a pas d'université devraient quitter encore plus tôt pour les grands centres urbains.


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 10 villes où il fait bon étudier