NOUVELLES

Jo-Wilfried Tsonga bat Grigor Dimitrov et passe en finale à Toronto

09/08/2014 04:57 EDT | Actualisé 09/10/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
Jo-Wilfried Tsonga of France plays a return to Jimmy Wang of Chinese Taipei during their men's singles match at the All England Lawn Tennis Championships in Wimbledon, London, Friday, June 27, 2014. (AP Photo/Alastair Grant)

TORONTO - Roger Federer a démontré sa supériorité en disposant de l'Espagnol Feliciano Lopez 6-3, 6-4 dans la deuxième demi-finale de la Coupe Rogers de tennis masculin, samedi soir, mettant la table pour un duel en finale contre le Français Jo-Wilfried Tsonga.

Le Suisse a été en contrôle de la rencontre dès le départ, à l'occasion d'une belle soirée torontoise. Il s'est adjugé le premier jeu à zéro, avant de concéder seulement cinq points à son adversaire lorsqu'il était au service au premier set.

Lopez a tout tenté pour renverser la vapeur contre le double vainqueur de la Coupe Rogers, mais il n'a tout simplement pas pu égaler la constance de Federer. Le Suisse a de nouveau affiché une technique irréprochable sur le court central du Centre Rexall, n'étant jamais véritablement inquiété par l'Espagnol.

Federer participera à sa septième finale cette saison sur le circuit de l'ATP. Il présente une fiche de 2-4, après avoir triomphé à Dubaï et Halle plus tôt cette saison.

En matinée, Tsonga est passé en finale de la Coupe Rogers en disposant du Bulgare Grigor Dimitrov 6-4 et 6-3.

Dimitrov, septième tête de série de ce tournoi de la série Masters 1000, a maintenant une fiche de 0-4 en carrière contre le Français, tandis que Lopez a compilé un dossier de 0-11 en carrière contre le joueur étoile suisse.

Il s'agissait de la troisième victoire de suite de Tsonga contre l'une des principales têtes de série du tournoi. Il a éliminé le favori du tournoi, le Serbe Novak Djokovic, au troisième tour, avant de battre le Britannique Andy Murray (no 8), en quarts de finale.

Les deux tennismen sont demeurés sur la ligne de fond pendant la majeure partie de la rencontre, à l'occasion d'une journée chaude et humide sur le court central.

Le tout s'est réglé en une heure et 25 minutes, alors que la 13e tête de série a eu raison de la septième.

Tsonga a levé les poings vers le ciel et a effectué un peu de boxe contre son ombre, après avoir confirmé sa victoire.

Il a converti trois chances de bris sur 10, tout en résistant aux quatre balles du genre obtenues par son rival.

Le Français a remporté 88 pour cent des points disputés sur son premier service, qu'il a toutefois bien placé mois d'une fois sur deux.

Tsonga sera dimanche à la recherche d'un 11e titre de l'ATP, et un premier aux Internationaux du Canada. Il s'était incliné devant le Letton Ernests Gulbis en finale à Marseille en février dernier.

En carrière, le Français a présenté une fiche de 4-11 contre Federer, un adversaire qu'il respecte beaucoup.

«Quand tu affrontes Roger, c'est toujours spécial, a admis Tsonga. Premièrement, parce que tu joues devant une foule imposante, dans un grand stade. Et chaque fois la foule prend pour lui, donc c'est une sensation assez incroyable.

«C'est assez fabuleux lorsque tu l'emportes contre 10 000 personnes», a-t-il ajouté, le sourire aux lèvres.

Federer, entre-temps, a remporté 79 tournois en carrière — dont 17 titres du Grand Chelem.

En double, le duo formé du Brésilien Marcelo Melo et du Croate Ivan Dodig a battu celui du Mexicain Santiago Gonzalez et du Croate Marin Cilic 6-3, 6-2.

En fin de soirée, le Torontois Daniel Nestor et le Serbe Nenad Zimonjic se sont inclinés 6-4, 7-6 (8) devant l'Autrichien Alexander Peya et le Brésilien Bruno Soares.

INOLTRE SU HUFFPOST

Coupe Rogers 2014