NOUVELLES

Ebola: l'Inde met ses ports et aéroports en alerte

09/08/2014 06:48 EDT | Actualisé 09/10/2014 05:12 EDT

L'Inde a mis ses aéroports et ses ports en alerte et le gouvernement a ouvert une ligne téléphonique d'urgence samedi dans le cadre de mesures visant à lutter contre tout foyer de l'épidémie Ebola dans le pays de 1,25 milliard d'habitants.

Tous les passagers arrivant par avion en Inde en provenance de pays touchés par le virus Ebola doivent désormais remplir un formulaire avec une liste de leurs symptômes et fournir des adresses pour que les autorités puissent suivre les personnes qui pourraient tomber malades.

L'Inde compte près de 45.000 ressortissants vivant dans les quatre pays d'Afrique de l'Ouest touchés par Ebola -- Nigéria, Libéria, Guinée et Sierra Leone -- et certains d'entre eux pourraient retourner dans leur pays d'origine si l'épidémie s'aggravait, ont indiqué des responsables de la santé.

Le pays a "mis en place des systèmes de surveillance et de suivi les plus avancés" pour le virus hémorragique, a déclaré le ministre de la Santé, Harsh Vardhan, dans un communiqué, affirmant que le risque était "faible".

Le quotidien New Indian Express a cependant exprimé son inquiétude dans un éditorial sur les capacités des services de santé du pays -déjà surchargés- de faire face à toute épidémie d'Ebola.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait informé l'Inde sur un voyageur qui aurait pu être exposé au virus. Il a été testé négatif, mais doit recontacter les autorités sanitaires s'il développe des symptômes, a indiqué le ministère de la Santé.

pmc/jta/fw/pt

PLUS:hp