POLITIQUE

Congrès-jeunes du PLQ: l'économie au coeur des résolutions

09/08/2014 10:08 EDT | Actualisé 09/08/2014 10:28 EDT
Getty Images

SHERBROOKE - Les jeunes libéraux sont réunis à Sherbrooke ce week-end pour leur congrès annuel. L'événement marque chaque année le début de la saison politique. Et, si l'on se fie aux résolutions présentées, les jeunes du PLQ sont dans la droite lignée de leurs aînés.

Déjà cette semaine, la proposition des jeunes libéraux de transformer les cégeps en grandes écoles de métier a fait réagir. Cette transformation viserait à offrir une formation technique mieux adaptée au marché du travail. Les fédérations étudiantes ont rejeté l'idée d'emblée, alors que le Conseil du patronat a accueilli favorablement la proposition. L'actuel chef du PLQ et premier ministre Philippe Couillard s'était prononcé contre l'idée l'an dernier, lors de la course à la direction de son parti.

Le cahier du participant des jeunes libéraux contient de nombreuses autres propositions de résolutions qui seront débattues au cours de la fin de semaine. La plupart sont alignées sur les besoins des entrepreneurs.

Ainsi, les jeunes libéraux proposent de réduire l'importance de la langue française dans la sélection des immigrants, pour plutôt favoriser les compétences et les besoins du marché du travail.

Le gouvernement devrait aussi poursuivre les travaux d'exploration des réserves pétrolières en vue de l'exploitation, lorsque les études environnementales stratégiques seront complétées. Le développement des terres rares, jugent les jeunes libéraux, devrait également être «accéléré».

Autre proposition qui risque de faire polémique, le congrès étudiera une résolution visant à augmenter la taxe de vente tout en réduisant les impôts. L'exercice se ferait sans augmenter le fardeau fiscal des Québécois, précise le cahier du participant.

Une fois adoptée, ces résolutions pourraient faire leur chemin jusqu'au congrès général du parti afin d'être incluses dans le programme électoral de la prochaine élection. Rien ne garantit toutefois que ces résolutions survivront jusque-là, malgré que la commission jeunesse détient le tiers des voix du parti.

Résolutions régionales

Dimanche, le congrès étudiera les résolutions régionales. Parmi celles-ci, on retrouve la privatisation de la SAQ et l'introduction d'un cours de gestion au secondaire.

Une autre proposition régionale suggère de rapprocher les communautés francophones et anglophones grâce à un jumelage des établissements scolaires.

INOLTRE SU HUFFPOST

12 promesses de Philippe Couillard