NOUVELLES

Agnieszka Radwanska défait Ekaterina Makarova en deux sets et passe en finale

09/08/2014 08:56 EDT | Actualisé 09/10/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Agnieszka Radwanska a fait étalage de tout son talent face à Ekaterina Makarova, qu'elle a battue 7-6 (1), 7-6 (3) pour atteindre la finale de la Coupe Rogers, où elle tentera de mettre la main sur un premier titre cette saison face à Venus Williams.

Tout au long de ce duel, Radwanska, troisième tête de série, a démontré qu'elle était possiblement la meilleure joueuse défensive du circuit. Peu importe ce que Makarova, 19e joueuse au monde, avait à lui proposer, la rapide Polonaise avait une solution, que ce soit en fond de court ou au filet.

«J'avais un plan précis en tête pour la contrer, car c'est une joueuse qui peut tout faire sur le terrain, qui retourne pratiquement toutes les balles, a expliqué Radwanska. Je savais qu'il n'y aurait pas de point gratuit pendant cette rencontre. C'est pour ça que nos deux sets ont duré plus de deux heures. Tous les jeux ont été serrés. Ça s'est gagné point par point. Je pense avoir été meilleure seulement que sur quelques points (samedi).»

«C'est ce genre de joueuse, donc je n'ai pas été surprise, a pour sa part indiqué Makarova. Nous venons de jouer l'une contre l'autre à Wimbledon, alors j'étais prête pour de longs échanges et un long match, car elle retourne toutes les balles.

«J'ai tenté d'être plus agressive et peut-être que j'ai commis un peu plus d'erreurs en raison de cette agressivité. Parfois, je n'étais pas assez patiente.»

Les deux joueuses n'ont pu se départager au premier set, Radwanska sauvant les deux balles de bris concédées à Makarova. On a donc dû recourir au bris d'égalité, où la Russe a semblé perdre tous ses moyens. Incapable de faire quoi que ce soit, elle s'est rapidement retrouvée avec un retard de 0-6 qu'elle n'a jamais pu combler.

Makarova a amorcé de façon chancelante la deuxième manche et s'est retrouvée en retard 1-3 après le premier bris confirmé de Radwanska, au troisième jeu. Makarova reprendra toutefois ce bris au sixième jeu, reprenant ainsi le contrôle du set en faisant 4-3 au jeu suivant. Les deux joueuses inscriront chacune un autre bris dans cette manche, également ponctuée de longs échanges spectaculaires.

Au bris d'égalité, le scénario a été presque identique à celui du premier set, alors que la Polonaise s'est forgée une avance de 4-1, notamment sur un superbe passing alors que Makarova s'était campée au filet.

La Russe a resserré l'écart à 4-3 sur la deuxième séquence au service de Radwanska, mais cette dernière lui a servi la même médecine. Sur sa première balle de match, elle a logé un coup droit précis juste hors de portée de Makarova pour confirmer sa place en finale, sa deuxième de la saison, après s'être inclinée à Indian Wells.

«Ç'a vraiment été un bon match, une bonne bataille, a dit Makarova. Elle a peut-être été chanceuse, car j'ai raté tellement de lignes par peu de choses. (...) Mais je suis tout de même heureuse. Ç'a été une super bagarre. Je pense que tout le monde a apprécié.»

«C'est vrai, peut-être sur deux ou trois points ai-je été chanceuse, a admis Radwanska en riant. Peut-être était-ce des moments importants également.»

Au sujet de sa finale contre Williams, elle reconnaît l'ampleur de la tache à accomplir si elle veut mettre la main sur un premier titre cette saison.

«Elle est en feu présentement. J'ai souvent joué après elle, alors j'ai pu voir plusieurs de ses matchs cette semaine. Elle a joué du tennis fantastique. Elle a battu un paquet de bonnes joueuses en route vers la finale, dont évidemment Serena (samedi).

«Ça ne sera pas un duel facile. Ça sera tout un défi. On n'a pas joué ensemble depuis un bout, alors j'ai hâte.»

PLUS:pc