NOUVELLES

Rory McIlroy se hisse en tête après la pluie au Championnat de la PGA

08/08/2014 12:59 EDT | Actualisé 08/10/2014 05:12 EDT

LOUISVILLE, États-Unis - Par une journée pluvieuse à Valhalla, Rory McIlroy s'est placé dans une position familière, alors qu'il s'est retrouvé en tête au Championnat de la PGA.

«Je suis confiant, a déclaré McIlroy. Je suis vraiment en contrôle de mon jeu et de mes émotions. Je dois faire la même chose au cours du week-end.»

Tiger Woods s'est lui aussi retrouvé dans une position familière.

Un autre tournoi majeur, une autre déception majeure. Il n'a pas franchi le seuil de qualifications pour les rondes du week-end.

Le grand favori de l'Irlande du Nord a lancé sa ronde sur le neuf de retour après un délai de 50 minutes en raison de la pluie, vendredi. Il a réalisé deux oiselets assez tôt, puis s'est emparé seul du premier rang pour la première fois quand il a calé un roulé de 30 pieds pour l'aigle au 18e trou.

McIlroy menait par un coup quand il a bousillé une occasion de réussir un deuxième aigle au septième trou, après avoir envoyé son deuxième coup, depuis 243 verges, à seulement huit pieds de la coupe. Il a grimacé quand la balle a abouti à droite du trou. Il a calé le coup suivant pour l'oiselet, et a retranché un autre coup à la normale au neuvième vert.

Il se trouve maintenant à 133 (moins-9), soit un coup devant l'Australien Jason Day et l'Américain Jim Furyk — qui a terminé deuxième à l'Omnium canadien présenté au Royal Montréal, il y a deux semaines.

Ryan Palmer a complété sa journée de travail avec un cumulatif de 135 après avoir remis une carte de 70, un sous la normale. Il est à égalité avec son compatriote Rickie Fowler, qui a terminé deuxième à l'Omnium britannique en juillet. Fowler est déjà le premier golfeur depuis Woods en 2005 à terminer dans le top-5 des trois premiers tournois majeurs d'une saison.

Et n'oubliez pas Phil Mickelson, qui a calé un coup roulé de huit pieds pour un aigle sur le dernier vert, en route vers une ronde de 67. 'Lefty' accuse seulement trois coups de retard.

Le Canadien Graham DeLaet, de Weyburn, en Saskatchewan, se retrouve un coup derrière Mickelson après avoir signé une carte de 68.

Entre-temps, Woods a joué 74 et raté le seuil de qualifications pour les rondes du week-end d'un tournoi du Grand Chelem pour la quatrième fois de sa carrière professionnelle. Le compatriote de DeLaet, David Hearn, de Brantford, en Ontario, a subi le même sort après avoir bouclé le parcours en 72 coups.

«Ç'a mal été, a admis Woods. J'ai frappé beaucoup de coups aujourd'hui. Soixante-quatorze au total. Ç'a été une longue journée.»

Palmer avait amorcé le tournoi avec un 65, ce qui lui avait permis de partager le premier rang après une ronde, avec Lee Westwood et Kevin Chappell. Ces deux derniers ont pris le départ en après-midi.

Steve Stricker — un golfeur à temps partiel de 47 ans qui a été choisi cette semaine pour jouer le rôle d'adjoint au capitaine de l'équipe américaine de la Coupe Ryder —, a montré qu'il avait encore de l'étoffe. Il a réussi quatre oiselets à ses neuf premiers trous, ce qui lui a permis d'être à égalité au premier rang jusqu'à ce que McIlroy se détache à l'occasion d'une journée qui s'annonçait longue.

La pluie continue a forcé les organisateurs à interrompre le jeu après seulement 20 minutes parce qu'il y avait trop d'eau sur les verts et dans les allées. Les préposés à l'entretien tentaient d'enlever l'eau sur les verts quand une autre averse s'est abattue sur Valhalla.

Le jeu a été interrompu au moment où Palmer se trouvait au premier trou.

«Je ne suis pas certain que nous aurions dû prendre le départ, pour être honnête avec vous, a-t-il commenté. On ne pouvait pratiquement pas voir l'allée.»

PLUS:pc