NOUVELLES

Le TSX clôture en hausse malgré les tensions entre la Russie et l'Ukraine

08/08/2014 04:50 EDT | Actualisé 08/10/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse vendredi, les opérateurs semblant s'attendre à un relâchement des tensions entre la Russie et l'Ukraine.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 77,88 points pour terminer la séance à 15 196,31 points, après que l'agence russe Interfax eut rapporté que la Russie avait mis fin à ses exercices militaires près de la frontière de l'Ukraine.

Malgré tout, plusieurs observateurs des marchés ne se sont pas laissé impressionner par la progression d'un jour, estimant qu'il s'agissait plutôt d'un rebondissement temporaire et prédisant que le conflit entre la Russie et l'Ukraine continuerait à peser lourdement sur les marchés la semaine prochaine.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié vendredi de 0,42 cent US à 91,15 cents US, après que Statistique Canada eut annoncé qu'à peine 200 emplois avaient été créés au pays le mois dernier. Les économistes s'attendaient à la création d'environ 20 000 emplois.

Les principaux indices boursiers américains ont grimpé après l'annonce d'Interfax. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a gagné 185,66 points à 16 553,93 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a avancé de 22,02 points à 1931,59 points et que l'indice composé du Nasdaq s'est emparé de 34,94 points à 4370,91 points.

Le litige entre l'Ukraine et la Russie est la principale inquiétude des investisseurs, les opérateurs se questionnant sur la probabilité que les forces russes envahissent leur voisin pour appuyer les rebelles ukrainiens. Certains s'inquiètent en outre des conséquences que pourraient avoir les sanctions et les contre-sanctions sur la fragile reprise économique en Europe.

À Toronto, le secteur de l'énergie a engrangé les meilleurs gains vendredi, avec une croissance de 1,74 pour cent. Le cours du pétrole brut a avancé de 31 cents US à 97,65 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Le prix du cuivre est resté inchangé à 3,17 $ US la livre à New York, tandis que le secteur torontois des métaux de base a progressé de 0,92 pour cent.

Le groupe des actions aurifères a pour sa part gagné 0,3 pour cent, même si le cours du lingot d'or a cédé 1,50 $ US à 1311 $ US l'once à New York.

Le secteur de la finance a enregistré un recul de 0,33 pour cent, le plus important du parquet vendredi.

Le géant des pièces automobiles Magna International (TSX:MG) a affiché un bénéfice net de 510 millions $, en hausse par rapport à 415 millions $ l'année précédente, tandis que ses ventes ont avancé de six pour cent. La société a en outre révisé ses prévisions de ventes pour l'exercice et son action a bondi de 7,02 $, soit 6,1 pour cent, à 122,21 $.

Sur l'ensemble de la semaine, le parquet torontois cumule une perte de 19 points qui lui permet malgré tout d'afficher une progression de 11,56 pour cent depuis le début de l'année. Le Dow Jones a pour sa part pris 60,56 points cette semaine, soit 0,37 pour cent.

PLUS:pc