NOUVELLES

Justin Bourque est attendu au tribunal vendredi après-midi à Moncton

08/08/2014 10:21 EDT | Actualisé 08/10/2014 05:12 EDT

MONCTON, - Le jeune homme du Nouveau-Brunswick, qui aurait abattu trois membres de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en plus d'en blesser deux autres, doit retourner en cour vendredi à Moncton.

À ce jour, Justin Bourque n'a pas enregistré de plaidoyer en lien avec les trois chefs d'accusation de meurtre avec préméditation et les deux autres de tentative de meurtre qui ont été portés contre lui.

L'individu de 24 ans a été considéré comme étant mentalement apte à subir un procès après s'être soumis à une évaluation psychiatrique.

Les conclusions de cet examen ont été présentées au tribunal au moment où Justin Bourque s'est présenté à la Cour provinciale de Moncton la semaine dernière.

Cependant, le juge Irwin Lampert a accepté de garder le reste du document secret à la demande de la défense, qui a fait valoir que son dévoilement aurait été un obstacle à l'organisation d'un procès juste et équitable pour l'accusé.

Ce dernier a choisi d'être jugé devant un magistrat et un jury à la Cour du Banc de la Reine et il a renoncé à son enquête préliminaire.

Dave Ross, Fabrice Gevaudan et Douglas Larche de la GRC avaient été tués le 4 juin dernier, après s'être lancés sur la piste d'un homme circulant avec des armes en feu dans un quartier résidentiel situé dans le nord-ouest de Moncton.

Deux de leurs collègues avaient également été blessés.

Justin Bourque avait été arrêté au terme d'une chasse à l'homme d'environ 30 heures.

PLUS:pc