NOUVELLES

Ebola: les Etats-Unis augmentent leur assistance au Nigeria

08/08/2014 04:57 EDT | Actualisé 08/10/2014 05:12 EDT

Les autorités sanitaires américaines ont indiqué vendredi qu'elles envoyaient davantage de personnel et de matériel au Nigeria, qui a déclaré l'état d'urgence alors qu'il est atteint pour la première fois par le virus Ebola.

"Nous commençons à renforcer notre personnel à Lagos", a indiqué à l'AFP Tom Skinner, porte-parole des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC). "Nous sommes très inquiets au sujet de Lagos et du risque de contagion, étant donné que Lagos --et le Nigeria-- n'ont jamais connu l'Ebola".

Le Nigeria est le quatrième pays à être atteint par la plus importante épidémie de fièvre hémorragique Ebola jamais survenue, qui sévit depuis mars en Afrique de l'Ouest. La Sierra Leone, la Guinée et le Liberia sont les plus affectés.

L'épidémie d'Ebola, un virus identifié pour la première fois en 1976, a fait près de 1.000 morts depuis le début de l'année sur plus de 1.700 cas présumés.

De son côté, l'Agence américaine de développement (USAID) a annoncé qu'elle débloquait 12 millions de dollars pour tenter d'endiguer l'épidémie. Ces fonds seront utilisés par les CDC et par la Croix-Rouge dans les pays affectés, et pour financer du matériel, y compris 105.000 kits de protection pour les professionnels de santé.

M. Skinner a précisé que le personnel du CDC était déployé dans l'ensemble des pays affectés, et que plusieurs employés américains se trouvaient déjà sur le terrain au Nigeria.

"Nous avons aidé les gens de Lagos à installer un centre opérationnel d'urgence semblable à ce que nous faisons ici (aux Etats-Unis) pour permettre d'organiser la gestion du pays face à cette épidémie", a-t-il poursuivi.

Les CDC ont porté mercredi leur alerte sanitaire au niveau 1, le plus élevé, et avaient mobilisé à cette date 200 personnes sur la gestion de cette épidémie avec l'intention "d'augmenter ce chiffre de manière importante".

Aucun traitement, ni vaccin n'existent pour soigner ou prévenir l'Ebola.

ksh/sg/elm/jr

PLUS:hp