NOUVELLES

Des bombardements font au moins trois morts en Ukraine

08/08/2014 08:59 EDT | Actualisé 08/10/2014 05:12 EDT

DONETSK, Ukraine - Au moins trois personnes ont été tuées et 10 autres blessées dans la nuit de jeudi à vendredi, quand le principal bastion rebelle de l'est de l'Ukraine a essuyé de nouveaux bombardements.

Le conseil municipal de Donetsk affirme que quatre immeubles d'habitation ont été endommagés par des tirs d'artillerie dans le sud de la ville.

Certains résidants de l'un de ces immeubles ont dit que les rebelles avaient placé un lance-missiles Grad à proximité et ouvert le feu contre les forces ukrainiennes.

Un important leader rebelle, Alexander Zakharchenko, qui a récemment été nommé premier ministre de la République populaire autoproclamée de Donetsk, s'est d'ailleurs vanté d'avoir capturé 18 systèmes Grad et plusieurs blindés ukrainiens. Ses propos n'ont pu être confirmés de source indépendante.

Les forces gouvernementales et les rebelles utilisent les mêmes lanceurs Grad soviétiques, qui tirent des missiles non guidées jusqu'à 20 kilomètres de distance. Leur précision est médiocre et les dommages civils collatéraux sont inévitables.

La nomination de Zakharchenko semble devoir démontrer que Moscou ne contrôle pas les insurgés, contrairement à ce qu'affirme l'Occident. Il succède à Alexander Borodaï, un stratège politique russe qui aurait joué un rôle de premier plan dans l'annexion de la Crimée, en mars.

D'autres leaders des insurgés ont quitté la région en douce depuis quelques semaines, une nouvelle indication que l'insurrection commence à s'essouffler.

Zakharchenko a promis de poursuivre le combat mais n'a pas demandé à Moscou l'envoi de renforts.

PLUS:pc