NOUVELLES

Arabie: deux Saoudiens décapités pour trafic de drogue et meurtre

08/08/2014 11:03 EDT | Actualisé 08/10/2014 05:12 EDT

Deux Saoudiens condamnés à mort pour trafic de drogue et meurtre ont été décapités vendredi dans le nord-ouest du royaume et à Ryad, a annoncé le ministère saoudien de l'Intérieur.

Eid al-Oumairi a été reconnu coupable de s'être livré à un trafic de "grosses quantités d'amphétamines", a indiqué le ministère dans un communiqué diffusé par l'agence officielle Spa. Il a été exécuté dans la ville de Tabouk.

Dans un autre communiqué, le ministère a annoncé que Mechari al-Oteibi, condamné pour le meurtre de l'un de ses proches, avait été exécuté à Ryad.

Ces deux décapitations portent à 22 le nombre d'exécutions en Arabie saoudite depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP.

Le Haut Commissariat aux droits de l'Homme de l'ONU a dénoncé en 2013 une "augmentation importante des condamnations à mort dans le royaume" et des organisations de défense des droits de l'Homme ont appelé à "un moratoire" sur les exécutions qui se comptent par plusieurs dizaines tous les ans.

En 2013, 78 condamnés à mort de différentes nationalités ont été exécutés en Arabie saoudite, selon un bilan établi par l'AFP. Le viol, le meurtre, l'apostasie, le vol à main armée et le trafic de drogue y sont passibles de la peine capitale.

bur/mh/cbo

PLUS:hp