NOUVELLES

Venus Williams arrache la victoire à Kerber et poursuit sa route à Montréal

07/08/2014 09:56 EDT | Actualisé 07/10/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Après 54 heures de pannes d'électricité et de pluie, les amateurs de tennis montréalais ont eu droit à une soirée de grande qualité, jeudi, à la Coupe Rogers

L'Américaine Venus Williams a eu le meilleur 6-3, 3-6, 6-4 contre l'Allemande Angelique Kerber, dans un duel entre deux joueuses puissantes et qui n'ont jamais lâché prise.

À chaque fois qu'une des deux joueuses s'est retrouvée dans les câbles, elle a sorti l'uppercut et refusé de tomber au tapis.

Williams a finalement eu le dessus après un duel de deux heures et 24 minutes face à la sixième tête de série au tableau. Elle aura comme prochaine adversaire l'Espagnole Carla Suarez Navarro, tombeuse de Maria Sharapova, plus tôt jeudi. Williams pourrait ensuite retrouver sa soeur Venus en demi-finale.

«La semaine dernière, j'ai raté ma chance, mais toutes les joueuses jouent bien présentement, a expliqué Venus, qui a perdu lors des quarts de finale à Stanford. Il y a beaucoup de profondeur et rien n'est acquis. J'espère que nous allons gagner toutes les deux au prochain tour.»

Les organisateurs du tournoi ont dû composer avec toutes sortes d'incidents au cours des dernières jours. Après les pannes d'électricité, c'est la pluie qui a retardé le déroulement des activités en après-midi jeudi.

Cependant, les spectateurs ont pu assister à un grand duel dans des conditions magnifiques en soirée au stade Uniprix.

Après un premier jeu de 12 minutes au cours duquel Williams a dû sauver six balles de bris, l'Américaine s'est rapidement forgée une avance de 5-0.

Kerber, qui accumulait les fautes directes jusque-là, a finalement retrouvé son aplomb et les deux joueuses ont essayé de s'imposer par leur puissance. Au service pour la manche pour une deuxième occasion, Williams a stoppé l'hémorragie et a concrétisé son avantage.

On a eu droit au scénario inverse lors du deuxième set. Kerber a pris les devants 4-0, mais Williams a à son tour sorti les griffes afin de s'accrocher. Cependant, l'Allemande a fermé la porte dès sa première balle de manche, provoquant ainsi la présentation d'un set ultime.

«Elle a gagné du rythme en fin de première manche et n'a pas ralenti en deuxième, a expliqué Williams. J'ai essayé de m'accrocher, mais ce n'est pas toujours facile de garder l'emprise sur la rencontre quand vous jouez contre elle. Nous avons toujours des matchs serrés. Je suis souvent tombée du mauvais côté alors c'est bien d'avoir gagné cette fois.»

Les deux joueuses se sont lancées dans une véritable guerre de tranchées lors du dernier set. Si Kerber a pris l'avantage avec un bris d'entrée, Williams a riposté pour ramener les chances égales à 2-2.

Les deux joueuses ont continué à offrir du tennis agressif de grande qualité. Williams s'est retrouvée au service pour le match à 5-3, mais Kerber a réussi à la faire courir suffisamment pour récupérer le bris et prolonger la rencontre.

Cependant, Williams ne s'est pas laissée décourager et elle a mis la main sur la victoire en brisant à nouveau Kerber. L'Américaine a mis fin à la rencontre après un autre point spectaculaire en y allant d'un énième coup gagnant.

«C'est super quand vous gagnez ces points-là, mais quand vous les perdez, c'est angoissant, a raconté Williams. Vous vous demandez ce que vous pouvez faire de plus. Vous devez simplement continuer d'essayer.»

Pendant ce temps sur le court Banque Nationale, une autre tête de série est tombée. La Serbe Jelena Jankovic a été victime de l'Américaine Coco Vandeweghe, qui a eu le dessus 7-6 (8), 2-6, 7-5.

Les deux joueuses ont passé deux heures et 35 minutes sur le terrain après avoir livré des duels marathons mercredi. Jankovic avait eu besoin de trois heures et 15 minutes pour venir à bout de Sloane Stephens, tandis que Vandeweghe avait achevé Ana Ivanovic après deux heures et 54 minutes, alors qu'il était passé 00 h 30.

La Bélarusse Victoria Azarenka a été plus expéditive, en battant la Britannique Heather Watson 6-2, 6-4.

Vandeweghe affrontera Ekaterina Makarova lors des quarts de finale, tandis qu'Azarenka aura rendez-vous avec la Polonaise et troisième tête de série Agnieszka Radwanska. Cette dernière a battu l'Allemande Sabine Lisicki 6-1, 3-6, 6-3 en fin de soirée.

Par ailleurs, la dernière Canadienne toujours en action à Montréal a été éliminée. Gabriela Dabrowski, d'Ottawa, a perdu au deuxième tour en double en compagnie de sa partenaire de jeu Shahar Peer.

PLUS:pc