NOUVELLES

Serena Williams se défait de Lucie Safarova en deux sets et passe en quarts

07/08/2014 04:03 EDT | Actualisé 07/10/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - La favorite de la Coupe Rogers, l'Américaine Serena Williams, a atteint les quarts de finale de la compétition en signant un gain chaudement disputé de 7-5, 6-4 aux dépens de la Tchèque Lucie Safarova, jeudi après-midi.

Williams, première raquette mondiale, a dû utiliser tout son arsenal pour vaincre Safarova, 15e tête de série, pour la septième fois en autant de duels.

«Je crois que j'ai très bien servi aujourd'hui, et j'avais besoin de le faire, car elle avait des services presque impossibles à retourner, à mon avis, a indiqué Williams. J'étais très excitée par mon service.

«Quant au reste de mon jeu, nous n'avons pas eu beaucoup de longs échanges, puisque nous servions souvent des coups gagnants. C'était difficile de trouver un bon rythme, mais je n'ai pas eu à le faire trop souvent.»

Après que les deux joueuses se soient échangées un bris en tout début de rencontre, elles n'ont pas cédé d'un pouce au service jusqu'au 12e et dernier jeu de la manche, alors que la Tchèque, 17e au monde, a commis une faute directe sur un coup droit en fond de court pour permettre à son adversaire de mettre la main sur le set.

Le même scénario s'est rejoué en deuxième manche, alors que les deux joueuses ont offert du jeu sans faille, la plupart du temps de la ligne de fond. Williams et Safarova ont gagné leur service jusqu'à 5-4 en faveur de l'Américaine. En avant 15-0, la Tchèque a alors commis deux doubles fautes — ses quatrième et cinquième de la rencontre — avant d'envoyer bêtement la balle dans le filet sur son coup droit pour offrir deux balles de match à son adversaire.

Après un bel échange, Safarova a frappé trop lourdement son coup droit, qui s'est retrouvé à l'extérieur des lignes, confirmant la victoire de la favorite.

Williams sera maintenant opposée à la Danoise Caroline Wozniacki, 11e tête de série, qui a corrigé l'Américaine Shelby Rogers, tombeuse d'Eugenie Bouchard, 6-1, 6-0.

«Ce sera un bon match, car elle joue tellement bien de ce temps-ci, a analysé Williams. Ce sera un bon match pour me donner une bonne idée du niveau de mon jeu actuellement.»

Tournoi terminé pour Sharapova

Dans un duel beaucoup plus terne, Carla Suarez Navarro a atteint les quarts de finale en profitant du jeu erratique de Maria Sharapova pour lui montrer la sortie 6-2, 4-6, 6-2 au cours d'un match de deux heures 23 minutes ponctué de deux arrêts en raison de la pluie.

Après que Sharapova, classée quatrième, eut montré un peu de mordant pour remporter la deuxième manche et forcer la tenue d'un set ultime, Suarez Navarro, 14e tête de série, s'est détachée de son adversaire au retour de la deuxième pause forcée en inscrivant son huitième bris du match pour faire 4-2.

Après avoir sauvé quatre balles de bris au jeu suivant pour confirmer, Sharapova lui a offert son neuvième bris de la rencontre au cours d'un jeu très représentatif de son match: pour un superbe passing, elle a commis quatre fautes directes.

«Ce n'est pas seulement le service qui a fait défaut, a expliqué Sharapova. J'ai manqué de rythme, les conditions n'étaient pas idéales, je n'étais pas dans le bon état d'esprit, j'ai peut-être un peu trop laissé d'énergie sur le court (mercredi) et mon pourcentage de premiers services réussis n'était pas suffisamment élevé, alors vous pensez à votre deuxième balle de service à ce moment-là, ce qui est beaucoup plus difficile.

«Ajoutez à cela que j'ai commis plusieurs fautes directes en fond de terrain et que je n'étais pas capable de bâtir mon jeu au retour et vous avez une bonne idée de ce qui s'est passé. J'ai manqué d'un peu de tout.»

Pour être honnête envers la Russe, il faut toutefois souligner que les deux joueuses n'ont pas offert leur meilleur tennis. En tout, 15 bris de services et un nombre effarant de fautes directes ont été commises.

Sharapova, comme la veille, a amorcé son match avec difficulté, si bien qu'après seulement 15 minutes de jeu, Suarez Navarro s'était forgée une avance de 3-0 avec un bris de service.

Comme cela semble être la tendance cette année, le jeu a ensuite été stoppé pendant un peu plus de 30 minutes en raison de la pluie. Suarez Navarro a repris là où elle avait laissé et le temps de le dire, elle menait par cinq jeux.

Si la Russe a montré un peu plus de mordant en remportant les deux suivants, elle est retombée dans ses vieilles habitudes, offrant un troisième bris à son adversaire et la première manche.

Après que Suarez Navarro eut remporté son service sur le premier jeu du deuxième set, les deux joueuses ont inscrit six bris consécutifs, aucune d'entre elles ne semblant trouver de solution pour remporter sa mise en jeu. Sharapova sera toutefois la première à confirmer, un jeu important qui lui permettra de faire 4-4.

C'était la première fois de la rencontre que la Russe ne tirait pas de l'arrière. Elle sera à égalité avec son adversaire en une seule autre occasion dans ce match, à 1-1 au troisième set.

«Ça a été un match difficile, a-t-elle admis. J'ai trouvé que mon adversaire avait bien joué. Je n'ai pas pu trouver mon rythme en début de match. J'ai été acculée au pied du mur tout au long de la rencontre. Je tirais constamment de l'arrière.

«Même si j'ai senti que je jouais mieux en deuxième partie de match, ça n'a pas été suffisant.»

Sharapova a par la suite joué du jeu plus incisif, enchaînant plusieurs coups gagnants, ce qu'on avait jusqu'alors que très peu vu de sa part. Cette séquence lui permettra de forcer la tenue d'une manche ultime.

Incapable de tenir ce rythme, Sharapova n'a pu survivre à un deuxième match en demi-teintes de suite.

Kvitova aussi éliminée

Décidément, les têtes de séries connaissent un tournoi difficile. Après Bouchard (5), Ana Ivanovic (9) et Sharapova, une autre joueuse du top-10 a été éliminée quand la Tchèque Petra Kvitova, classée deuxième, s'est inclinée devant la Russe Ekatarina Makarova, 6-4, 1-6, 6-2 en huitièmes de finale.

PLUS:pc